ActualitéSécurité

Nord-Kivu / État de siège : 134 rendus et 73 armes évacués de Kitchanga vers Goma

Congo Rassure Share


Nord-Kivu / État de siège : 134 rendus et 73 armes évacués de Kitchanga vers Goma


Par Lwanzo K. –CongoRassure

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu s’est rendu ce lundi 21 juin à Kitchanga, dans le territoire de Masisi, à un peu plus de 100 Km au Nord-Est de Goma, au Nord-Kivu. Sur place il a échangé avec la population et plus d’une centaine des rebelles qui se sont rendus

« 134 rendus des groupes armés au total et 73 armes ont été évacués de Kitchanga vers Goma l’undi le 21 juin 2021 en présence du Lieutenant-General Ndima Kongba Constant, Gouverneur du Nord-Kivu » annoncent les Forces armées de la RDC.

Selon l’armée, durant cette opération, le gouverneur militaire du Nord-Kivu qui s’est déplacé jusqu’à Kitchanga, s’est adressé aux nouveaux repentis et les a félicités d’avoir « entendu la voix de la raison en répondant à l’appel lancé par le Chef de l’Etat ».

Parmi ces rebelles qui se sont rendus, on dénombre « 50 Nyatura CMC de Domi, 47 APCLS de Janvier Karaheri, 32 Nyatura Bazungu, 05 FDLR/FOCA dont 03 Congolais et 02 Rwanda. Ceux-ci se disent prêts à regagner leur pays » souligne la communication des FARDC.

Par ailleurs, les forces loyalistes indiquent également que parmi les 73 armes récupérées et ramenées à la Base Logistique régionale, elles ont répertorié «02 RPG7, 01 mitraillette PKM, 01 Mi de section et 69 armes individuelles AK47. »

Sur place à Kitchanga, dans un échange avec la population locale, l’autorité provinciale, Ndima Kongba Constant, a promis la restauration de la paix et l’instauration de l’autorité de l’Etat au Nord-Kivu en général et dans le territoire de Masisi, en proie à l’activisme des groupes armés, en particulier.

Pour le gouverneur militaire, il est important que la population se mobilise derrière les forces régulières ainsi que la Police Nationale Congolaise afin que les objectifs assignés dans le cadre de l’état de siège soient atteint.

Aux groupes armés qui écument le territoire de Masisi, le Lieutenant-Général Ndima a réitéré l’appel à la reddition sans aucune condition aucune. « Pour ceux qui ne le feront pas, ils seront traqués sans merci jusque dans leurs derniers retranchements » a prévenu le gouverneur.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 + 17 =


error: Content is protected !!