Actualité

Nord-Kivu : État de siège, situation sécuritaire, crise sanitaire… Le festival Amani annulé!

Congo Rassure Share


Nord-Kivu : État de siège, situation sécuritaire, crise sanitaire… Le festival Amani annulé!


Par la RédactionCongorassure

Oui! Vous l’avez bien lu, il n’y aura pas de Festival Amani cette année!C’est une nouvelle qui fend le cœur des amoureux de la culture. Mais ils devront attendre 2022 pour le plus grand rendez-vous culturel de l’Est de la RDC. Dans un communiqué publié ce vendredi 21 mai 2021, les organisateurs du célèbre festival annoncent avec “un profond regret” qu’il n’aura pas lieu comme c’est le cas chaque année.

“C’est avec un profond regret que nous vous annonçons l’annulation de la huitième édition du Festival Amani, initialement prévue du 4 au 6 juin 2021 dans la ville de Goma, après report. Cette annulation fait suite à plusieurs aléas dont l’état de siège, la situation sécuritaire actuelle dans la partie orientale de la RDC ainsi que la crise sanitaire, malgré les efforts et travail entrepris jusque-là. Parce que ce qui fait l’identité fondamentale du festival Amani est le partage fraternel de la musique et de la danse au cœur des cultures africaines, le mélange des festivaliers et des associations, le plaisir de la foule, du vivre-ensemble et de la convivialité, nous n’abandonnerons jamais ! Soyez persuadés que nous sommes déjà mobilisés à vous offrir un festival fabuleux en février 2022.

Les organisateurs soulignent qu’ils sont plus que jamais convaincus de l’importance de la culture pour renforcer les liens. Ils promettent aux habitants de Goma et ses environs de grands moments de joie à venir.

Notre souhait est de faire vivre notre territoire et la culture quoiqu’il arrive l’année prochaine. Nous consacrons maintenant notre énergie à l’imagination de nouveaux projets qui nous ressemblent et nous rassembleront très bientôt” concluent-ils. 

Le plus grand rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine. Vivement que le festival reprenne pour qu’il continue à prêcher la paix au Kivu et célébrer les différences qui, mises ensemble, font la force du peuple congolais.

L’homme politique et ancien ministre de la Culture et de la Communication francais, Renaud DonneDieu de Vabres n’avait-il pas dit que “…la culture est un antidote à la violence, car elle nous invite à la compréhension d’autrui et féconde la tolérance, en nous incitant à partir à la rencontre d’autres imaginaires et d’autres cultures.” Et aussi : “L’enjeu de la diversité culturelle, c’est l’enjeu de l’indépendance d’expression: celle des artistes et des créateurs, mais aussi celle des peuples et des sociétés.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =


error: Content is protected !!