ActualitéSécurité

Nord-Kivu : « Il faut aussi des actions non militaires pour accompagner l’état de siège » (Me. Gratias Kibanja Lukoo)

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : « Il faut aussi des actions non militaires pour accompagner l’état de siège » (Me. Gratias Kibanja Lukoo)


Par Daudi AminCongoRassure/Nord-Kivu 

Dans une interview accordée à CongoRassure, Me.Gratias Kibanja Lukoo jeune leader de la province du Nord-Kivu a apporté son soutien à la décision du chef de l’État, de décréter l’état de siège dans deux provinces de l’Est du pays, afin de mettre fin aux causes profondes de l’insécurité qui sévit dans cette partie du pays.

Cette décision traduit ,selon elle, la volonté d’additionner les intelligences et les efforts pour mettre fin aux forces négatives qui ont longtemps causé morts et désolations au Nord-Kivu particulièrement.

« Je soutiens la décision du chef de l’état de décréter l’état de siège au Nord-Kivu afin de voir comment mettre fin aux causes profondes de l’insécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Cette décision traduit la volonté d’additionner les intelligences et les efforts pour mettre fin aux forces négatives qui ne cessent d’accentuer l’insécurité ici au Nord-Kivu. Je souhaite donc la bienvenue au nouveau Gouverneur militaire« , a t-elle dit à CongoRassure.

Cette jeune leader plaide pour le renforcement des relations civilo-militaires en cette période . Selon elle, il faudra aussi penser à la mise en place des mesures non militaires pour accompagner l’état de siège.

« Il faudra renforcer des relations civilo-militaire, parce qu’une forte implication de la population est cruciale pour la réussite de la mission. Il faudra penser aussi à d’autres actions, autres que militaires, qui vont accompagner les mesures militaires prises dans le cadre de l’état de siège. Cela va nous permettre de vivre une paix durable dans l’Est de la République Démocratique du Congo et particulièrement ici dans la province du Nord-Kivu. » Poursuit-elle

Et d’ajouter, « et les jeunes sont prêts à accompagner les dirigeants qui viendront ici. Les jeunes sont également prêts à sensibiliser les leurs pour qu’ils puissent vraiment se démobiliser et que nous puissions recouvrer la paix et la sécurité. C’est une question qui demande l’engagement et l’implication de tous pour que cela soit possible. »

Pour rappel, nommé Gouverneur du Nord-Kivu par ordonnance présidentielle, le lieutenant Général Ndima Kongba Constant a pris officiellement ses fonctions le lundi 10 mai 2021 au cours d’une cérémonie de remise reprise organisée au Gouvernorat de province entre lui et le Gouverneur sortant Carly Nzanzu Kasivita.

Dans son speech, le nouveau Gouverneur militaire a réaffirmé la détermination du Chef de l’État de mettre fin à l’activisme des groupes armés au Nord-Kivu. Il a demandé aux jeunes qui traînent encore leurs pas dans les maquis de se rendre volontairement. Celui-ci a également annoncé vouloir débuter avec une série des consultations populaires pour dénicher les vrais problèmes de la population.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 × 1 =


error: Content is protected !!