Actualité

Nord-Kivu : Kyavinyonge, une localité riveraine où la population vit des activités de la pêche

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Kyavinyonge, une localité riveraine où la population vit des activités de la pêche


La localité Kyavinyonge, une pêcherie située au bord du Lac Edouard en plein Parc National des Virunga (PNVi), en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Sa population dépend à plus de 60% des activités lacustres dont la pêche.

Chaque matin, enfants et parents affluent la plage. Ils attendent les pêcheurs débarquer des eaux du lac. Ici, l’ambiance est au top. Surtout quand ces pêcheurs reviennent avec des poissons.

Des femmes revendeuses se dépêchent pour trier des meilleurs poissons. Une fois fait, elles les rendent autres pour la consommation locale ou à d’autres acheteurs venus pour la plupart de la ville de Butembo. D’autres marchandises préfèrent transformer ces poissons frais en salés.

« Nous transformons les poissons frais en poissons salés suite à leur conservation. Car nous n’avons pas d’énergie électrique pour faire la conservation. On peut toutefois vouloir vendre ça frais dans d’autres lieux comme la ville de Butembo, mais c’est difficile à cause de l’état de la route. On a peur de perte », témoigne Kavugho Mbambu Rachel rencontré à son lieu de travail à 10 mètres du lac.

Dès le bas âge, les enfants sont initiés à la pêche et à la nage. Les garçons auprès de leurs pères, apprennent à tisser les dragues (filets de pêche). Les filles à coté de leurs mères pour traiter les poissons. Tout le monde contribue à la survie de la famille.

Les habitants de Kyavinyonge pratiquent aussi l’agriculture. Mais en faible taux. Ils cultivent fréquemment les épinards, les oignons, des pommes de terre, des maniocs, Ces cultures sont essentiellement destinées pour la consommation locale. Le commerce des produits importés y est également exercé.

Cette situation est liée au fait que cette partie des eaux du lac Edouard est devenue moins productivité.

« Avant quand revenait de la pêche, c’était la fête. Actuellement c’est devenu compliqué. Vous êtes toute nuit et c’est difficile que reveniez avec une bonne moisson. Cela peut-être lié au fait que certains d’entre nous ne respectent plus la réglementation », déclare un pêcheur à peine débarquer de la pirogue après avoir passé une nuit moins productive sur les eaux. Malgré cela, les prix des boissons frais et salés restent abordables sur le marché.

Si vous êtes visiteur, retenez qu’il est actuellement interdit de nager dans cette partie du lac. Les hippopotames et des crocodiles font la patrouille jour et nuit.

Malgré les massacres des civils qui sévissent dans le territoire de Beni, la localité de Kyavinyonge figure parmi les autres où s’observe une accalmie. Toutefois, des cas des attaques des miliciens Maï-Maï sont signalés.

Martin Leku

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
3 + 24 =


error: Content is protected !!