Actualité

Nord-Kivu : La COVID-19 et l’ebola placent le VIH SIDA dans les oubliettes

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : La COVID-19 et l’Ebola placent le VIH SIDA dans les oubliettes


Le programme national multisectoriel de lutte contre le SIDA présente des statistiques considérées de trop alarmantes des nouveaux infectés du Sida pendant le premier semestre de l’année 2022 du 14 septembre au gouverneur militaire du Nord Kivu. Pendant cette première tranche de l’année, cette institution dresse un tableau sombre de 2315 nouvelles contaminations, parmi lesquelles 138 en sont décédées.
Nord-Kivu : La COVID-19 et l’Ebola placent le VIH SIDA dans les oubliettes
La COVID-19 et l’Ebola placent le VIH SIDA dans les oubliettes

 


Pendant cette première tranche de l’année, cette institution dresse un tableau sombre de 2315 nouvelles contaminations, parmi lesquelles 138 décès.

Pour le PNMLS, ces statistiques sont énormes pour la province du Nord-Kivu et « personne ne semble plus en parler ».

Le directoire de ce service du gouvernement congolais se réfère à la mobilisation actuelle au niveau tant national qu’international à chaque nouveau cas soit de la maladie à virus Ebola soit de la COVID-19 qui a tendance à placer le sida dans les oubliettes avec des nouvelles contaminations qui « passent actuellement inaperçues ». Il trouve cette situation anormale.

« Avec la présence de l’Ebola et de la Covid, tout le monde commence à ignorer la présence du VIH SIDA, alors que cette maladie n’est pas en congé technique, poursuit le PNMLS », déplore t-il tout en appelant les personnes vivant avec le virus au respect de leurs doses des ARV qui restent disponibles gratuitement dans les structures sanitaires de la province.

Par ailleurs, il alerte sur la rupture de stock de préservatifs, un des modes idéals de prévention de cette pandémie.

Diddy MASTAKI

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


error: Content is protected !!