Sécurité

Nord-Kivu : La société civile condamne le meurtre de trois personnes par des militaires en l’espace de 18 jours à Butembo

Congo Rassure Share

Nord-Kivu  : La société civile condamne le meurtre de trois personnes par des militaires en l’espace de 18 jours à Butembo


Dans la ville de Butembo, en province du Nord-Kivu, des militaires des forces armées de la RDC sont pointés dans trois différentes affaires de meurtre. Situation condamnée par la société civile de cette ville de l’Est du pays.
Nord-Kivu  : La société civile condamne le meurtre de trois personnes par des militaires en l’espace de 18 jours à Butembo
Nord-Kivu : La société civile condamne le meurtre de trois personnes par des militaires en l’espace de 18 jours à Butembo

La Coordination urbaine de la Société Civile forces vives de Butembo déplore le meurtre de trois civils par des militaires de Forces Armées de la RDC. D’après le résultat de son monitoring rendu public ce mercredi 16 novembre 2022, ces 3 cas de meurtre ont été enregistrés en l’espace de 18 jours.

Cette structure citoyenne rappelle que le dernier cas en date est celui de Muhindo Saidi Cherubin âgé de 7 ans, tué la soirée de samedi 12 novembre dernier.

Elle condamne ce « comportement inhumain » des certains militaires indisciplinés. À l’en croire, cela ne permet pas le mariage civilo-militaire tant souhaité pour la sécurisation de la ville.

Les forces vives de la ville commerciale du Nord-Kivu saluent l’intervention du maire de la ville et la condamnation l’auteur du dernier cas par la justice militaire. Elles encourage l’officier du ministère public à faire autant pour d’autres cas similaires.

Aux éléments FARDC d’observer sans condition la discipline militaire tout en se rappelant que la vie humaine est sacrée. Les forces vives de Butembo invite la population à l’apaisement et à l’abstention de la justice populaire.

Martin Leku, Butembo

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 + 21 =


error: Content is protected !!