Actualité

Nord-Kivu : L’association culturelle Kyaghanda Yira Beni décide de mettre fin à sa participation aux activités de la MONUSCO

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : L’association culturelle Kyaghanda Yira Beni décide de mettre fin à sa participation aux activités de la MONUSCO


L’association culturelle Kyaghanda Yira de Beni a rendu publique ce vendredi 5 août 2022, sa déclaration par rapport aux manifestations populaires anti-MONUSCO déclenchées en province du Nord-Kivu, vers la fin du mois de juillet 2022. Dans ce document, cette structure retire sa confiance en cette force onusienne.
Nord-Kivu : L’association culturelle Kyaghanda Yira Beni décide de mettre fin à sa participation aux activité de la MONUSCO
Image d’illustration, Bintou Keita passant en revue les troupes de la MONUSCO.

Le Kyaghanda Yira de Beni déplore l’inefficacité de la MONUSCO dans sa mission de stabilisation et de maintien de la paix en RDC pendant plus de 20 ans.

« La situation sécuritaire à l’Est de la RDC ne cesse de s’empirer en dépit de la présence de la MONUSCO. Avant l’entrée de la MONUSCO, l’Est de la RDC comptait pas plus de trois groupes armés. Mais pendant leur séjour, nous constatons plus de 150 groupes armés qui pullulent sur le sol congolais que nous présumons être créés sous l’œil impuissant de la communauté internationale », lit-on dans ce document.

Par ailleurs, elle condamne l’incident survenu au poste frontalier de Kasindi, en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, commis par des casques bleus de la MONUSCO, dimanche 31 juillet 2022.

Face à ce tableau sombre, cette structure décide ne plus prendre part aux activités organisées par la mission onusienne en République Démocratique du Congo. Elle demande au gouvernement d’annuler l’accord signé en 2000 relatif au déploiement de la MONUSCO dans le pays.

Le Kyaghanda Yira Beni exhorte la population à rester derrière les Forces Armées de la RDC et la Police Nationale Congolaise (PNC) en multipliant des alertes en cas d’infiltration de la communauté. Et aux jeunes qui sont dans les groupes armés de se désolidariser d’avec ces mouvements insurrectionnels.

Martin Leku

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 × 10 =


error: Content is protected !!