ActualitéSécurité

Nord-Kivu : Le sale business du kidnapping se porte bien dans le Rutshuru

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Le sale business du kidnapping se porte bien dans le Rutshuru


Par Enoch DavidCongorassure/Nord-Kivu

Cela ne surprend presque plus personne. Depuis plusieurs années, le territoire de Rutshuru à lui seul enregistre plus d’une centaine des kidnappings chaque année. Les victimes sont souvent libérées moyennant une rançon payée par la famille et les proches, mais il arrive également qu’elles soient tuées par leurs bourreaux pour des diverses raisons. Triste est de constater que malgré plusieurs alertes et appels de la population locale, rien n’a changé. Deux personnes ont encore été kidnappées dans la nuit du vendredi à ce samedi vers 0 heure.

Il s’agit de Nsegiyumva Kajambere Cyrille et Gato Ruzangiza, tous deux habitants de la localité Rangira 1er , Groupement de Jomba, dans la Chefferie de Bwisha en Territoire de Rutshuru.

Pour Jean Claude Bambaze, président de la société civile force vive de Rutshuru, le kidnapping continue d’être considéré dans la contrée comme un moyen facile de gagner sa vie.

 » Nous confirmons le kidnapping de deux civils par des hommes en armes. Ils ont été conduits vers une destination inconnue. Nous sollicitons l’implication du gouvernement pour que ses concitoyens recouvrent leurs libertés. Pour le moment, les bourreaux n’exigent aucune rançon pour leur libération  »  indique Jean-Claude Bambaze à Congorassure.

Deux autres personnes kidnappées sur le tronçon Kishishe – Kibirizi, dans le même territoire de Rutshuru au début de cette semaine, ont été libérées après le dépôt d’une rançon de plus de 1.000 dollars USD.

Les habitants des localités Kisharo , Nyamilima et autres pointent du doigt les rebelles FDLR basés à Nyamitwitwi.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 × 13 =


error: Content is protected !!