Actualité

Nord-Kivu : Les 9 victimes des manifestations anti-MONUSCO inhumées dans un climat d’échauffourées

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Les 9 victimes des manifestations anti-MONUSCO inhumées dans un climat d’échauffourées


Les 9 victimes des manifestations populaires contre la MONUSCO de mardi 26 juillet dernier en ville de Butembo, au Nord-Kivu, ont été finalement inhumées, samedi 30 juillet, au cimetière de Kitatumba.

L’enterrement est intervenu après un échange de quelques heures entre la mairie, les membres des familles biologiques des victimes, les animateurs de la société civile ainsi que les représentants des mouvements citoyens et groupes armés à l’hôtel de ville.

Ces échanges ont conduit à un compromis entre les parties prenantes pour un enterrement digne des victimes, explique Maximin Muhamba, vice-président du Kyaghanda Yira Butembo.

Au cimetière de Kitatumba, des échauffourées ont vécu en pleine cérémonie d’inhumation. Des manifestants exigeaient le retrait des éléments des forces de l’ordre et de la défense. C’est ainsi qu’un groupe des manifestants a commencé à jeter les projectiles sur les officiels. Des balles ont été tirés créant une panique généralisée au cimetière. Toutefois, les 9 corps ont été finalement mis en terre.

En rappel, ces victimes ont péri dans les manifestations contre la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), mardi 26 juillet 2022.

Martin Leku

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =


error: Content is protected !!