Actualité

Nord-Kivu : les acteurs socio-étatiques échangent sur leur rôle à jouer dans la stabilisation et le développement du territoire de Lubero

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : les acteurs socio-étatiques échangent sur leur rôle à jouer dans la stabilisation et le développement du territoire de Lubero


Les acteurs étatiques et les leaders locaux ont échangé, lundi 9 mai 2022 dans la commune rurale de Kanyabayonga, sur leur rôle à jouer dans la stabilisation et le développement du territoire de Lubero, au Nord-Kivu.

Nord-Kivu : les acteurs socio-étatiques échangent sur leur rôle à jouer dans la stabilisation et le développement du territoire de Lubero

Cet atelier d’échange a été organisé par le consortium des organisations de la société civile JIRE, UNPC, CJIPSE en partenariat avec le département des affaires civiles de la MONUSCO Beni-Lubero.

Selon Asaph Litimire, vice-président de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) sous-section de Lubero, cet atelier vise à sensibiliser les acteurs étatiques et les leaders locaux sur leur rôle à jouer dans la stabilisation et le développement du territoire de Lubero en vue du renforcer un climat de confiance entre eux.

« Nombreux processus ont été arrêtés en commençant par 1+4 et aujourd’hui nous sommes dans le système de PDDRS et l’état de siège qui sont également parmi les efforts de stabilisation. Nous avons pensé qu’on ne peut pas continuer à épiloguer gauche à droit pour se dire pourquoi tous ces processus ont échoué. Mais la plus grande question serait de savoir quel est le rôle que chacun joue pour la réussite de ces différents processus », a déclaré Asaph Litimire.

Cet atelier d’échange a connu la participation des différents responsables de l’administration locale, des Forces Armées de la RDC, des composantes de la société civile, des structures des jeunes et des représentants de la Fédération des Entreprises du Congo, FEC/ Kanyabayonga.

D’après le commandant de la Police Nationale Congolaise (PNC) commissariat de Kanyabayonga, cet échange vient pallier les besoins réels de l’entité car « le rapprochement entre les acteurs est une avancée significative pour la sécurisation et le développement d’une entité ».

Plusieurs recommandations ont été formulées à l’issue des échanges à l’endroit de gouvernement congolais, des autorités politico-administratives, militaires et policières ainsi qu’à l’égard de la population.

Martin Leku
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
9 × 23 =


error: Content is protected !!