Sécurité

Nord-Kivu : « Les terroristes du M23 tentent d’installer une administration à Bunagana » alertent les habitants

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : « Les terroristes du M23 tentent d’installer une administration à Bunagana » alertent les habitants


Les terroristes du M23, avec leur allié naturel le Rwanda, tentent de mettre en place une administration dans la cité frontalière de Bunagana, qu’ils occupent depuis tôt ce matin, indiquent des sources locales à Congorassure.cd.

Nord-Kivu : "Les terroristes du M23 tentent d’installer une administration à Bunagana" alertent les habitants

Les rebelles ont délogé l’armée régulière de Bunagana après près de deux jours de violents combats avec les FARDC et ont forcé les portes des bureaux administratifs, précisent les mêmes sources.

En effet, les habitants de Bunagana qui ont décidé de rester dans la cité, indiquent que “les hommes habillés en treillis militaire, ont cassé les cadenas de tous les bureaux administratifs de la ville”. D’après ceux-ci, Ils ont également libéré certains jeunes prisonniers, soupçonnés de collaborer avec le M23/RDF à Bunagana, après le retrait des FARDC.

Du côté de l’armée, l’état-major des FARDC n’a rien communiqué sur le retrait des troupes de Bunagana, mais l’ordre de quitter la cité leur a été donné par la hiérarchie, selon certaines sources militaires.

Dans le même temps, rien n’a été communiqué par le gouvernement central ou provincial pour confirmer ou infirmer les informations selon lesquelles l’ennemi voudrait administrer la cité  très stratégique de Bunagana du point de vue sécuritaire et commercial.

Il convient tout de même de rappeler que depuis 20 heures dimanche, les terroristes du M23 et leurs alliés ont lancé un assaut contre les positions des FARDC à Bunagana, qui ont décidé de se replier. Les affrontements, qui se sont poursuivis jusqu’aux premières heures de ce lundi, ont provoqué la panique au sein de la population qui a fui vers l’Ouganda. Les personnes ayant fui ont été installée par la Croix-Rouge ougandaise à Kisoro.

Adrien AMBANENGO
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 + 9 =


error: Content is protected !!