ActualitéSécurité

Nord-Kivu : Nous avons entendu le cri de détresse de la population et nous y travaillons (Monusco)

Congo Rassure Share

Par Martin Leku 

Le Représentant Adjoint du Secrétaire Général des Nations unies en RDC,  Khassim Diagne est arrivée en ville de Butembo, en province du Nord-Kivu, ce lundi 12 avril 2021.

Khassim Diagne a été accueilli à l’aérodrome de Rughenda par le maire de Butembo, Mbusa Kanyamanda Sylvain. Le représentant adjoint du secrétaire général de l’ONU en République Démocratique du Congo a indiqué que sa mission à Butembo s’inscrivait dans le cadre de « rassurer la population de l’accompagnement de la Monusco pour la restauration de la paix et de sécurité. »

Il a précisé que des opérations militaires conjointes sont en cours d’élaboration afin d’endiguer l’insécurité à l’est du pays.

« Au nom de toute la mission que je représente ici, nous avons entendu le cri de désespoir des populations. Nous sommes en train d’y travailler. Nous ferons tout au côté des forces de défense et de sécurité pour venir à bout de cette menace. Comme vous le savez, nous sommes ici à l’invitation du gouvernement congolais. Nous sommes en train de travailler avec les forces de sécurité jour et nuit pour élaborer un plan d’opération qui sera un peu plus robuste avec l’arrivée de force spéciale dans le cadre », a-t-il dit.

Selon Khassim Diagne, cette force spéciale est composée des éléments agiles et mobiles qui seront à la disposition des FARDC afin de mener à bien les opérations militaires.

Pour rappel, les manifestations ont éclaté un peu partout dans le Nord-Kivu depuis la semaine passée, pour réclamer le départ de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo et de certaines organisations internationales.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 − 19 =


error: Content is protected !!