ActualitéJustice

Poursuite contre Matata Ponyo : Le procureur revient à la charge une troisième fois et l’accuse d’un autre détournement

Congo Rassure Share


Poursuite contre Matata Ponyo : Le procureur revient à la charge une troisième fois et l’accuse d’un autre détournement


Par Christina Mukongoma –CongoRassure

La météo s’assombrit-elle encore pour l’ancien premier ministre de Joseph Kabila? Impossible d’être devin et de savoir si cette fois les sénateurs seront disposés à livrer l’un des leurs à la potence.

L’intraitable procureur général près la cour constitutionnelle a saisi, pour la troisième fois, le bureau de la chambre haute du parlement pour obtenir, cette fois, espère-t-il le Green light des élus “sages” pour faire enfin ce qu’il attend depuis des lustres : “Poursuivre l’ancien Chef de gouvernement et actuel sénateur Augustin Matata Ponyo”.

Mais après deux tentatives qui se sont étonnamment soldées par des échecs cuisants, la réticence mais également la prudence sont de mises. L’expérience nous aura appris qu’à la chambre haute du parlement, tout est possible à celui qui croit. On se souviendra que clairement déçu du volte-face des sénateurs, le Chef de l’Etat congolais avait récemment fait savoir, mine de rien, dans une séance d’échanges avec les forces vives en Ituri, qu’il était indigné par la magouille et la mafia érigées en mode de vie au Sénat.

Est-ce enfin le début de la fin de l’omerta chez les sages de la nation ? Cette fois, Jean Paul Mukolo Nkokesha semble être sûr de son coup. Car, dans un réquisitoire du 24 juin qui porte sa signature, le procureur accuse Matata Ponyo, cette fois, “du détournement des fonds destinés au paiement de l’indemnisation des personnes physiques ou morales victimes des biens zaïrianisés”.

Selon lui, des personnes étrangères au dossier ont illégalement bénéficié des fonds décaissés pour le compte de l’indemnisation des personnes physiques ou morales victimes des biens zaïrianisés, par le Trésor public. “Pour y parvenir, le sénateur préqualifié, en étant Premier ministre, a favorisé le décaissement par procédure d’urgence des fonds publics qui n’ont pas atteints les véritables victimes” déclare Jean Paul Mukolo Nkokesha dans sa requête. Il ajoute, que Matata Ponyo s’est procuré des avantages illicites en utilisant lesdits fonds à son profit personnel. “Les ordres de paiement informatisés en constituent des preuves” explique-t-il.

Pour rappel, pas plus tard que le 15 juin dernier, 49 sénateurs avaient rejeté la demande de lever les immunités du sénateur Matata Ponyo Augustin à la suite du réquisitoire du procureur général près la Cour Constitutionnelle. Ici il était question d’une autre affaire axée autour de la débâcle du projet Bukanga Lonzo. 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
26 − 16 =


error: Content is protected !!