Actualité

Procès François Beya : Visiblement affaibli par la maladie, les avocats de « Fantômas » sollicitent une liberté provisoire

Congo Rassure Share

Procès François Beya : Visiblement  affaibli par la maladie, les avocats de « Fantômas » sollicitent une liberté provisoire


Le procès François Beya, ancien conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité, a bel et bien démarré ce vendredi 3 juin 2022 devant la Haute Cour militaire, en audience foraine à la prison centrale de Makala, durant au moins trente-cinq (35) minutes.

Cette première audience à laquelle la presse n’avait pas accès, était constituée à l’identification des prévenus appelés devant cette juridiction dans le cadre de ce procès, précisent certaines sources.

Dans la foulée, les avocats de « Fantômas » ont sollicité une mise en liberté provisoire en faveur de leur client. Une demande sur laquelle la composition pourra se prononcer vendredi 10 juin 2022, jour de la prochaine audience.

Arrêté le 5 février 2022, François Beya a été détenu dans les locaux de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) avant d’être transféré à la prison centrale de Makala. Il est accusé d’atteinte à la sûreté de l’État.

Daudi Amin

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
26 + 23 =


error: Content is protected !!