ActualitéSécurité

Nord-Kivu: Quatre morts dans une attaque attribuée aux miliciens Mai-Mai à Butembo

Congo Rassure Share

Par Martin Leku 

Des présumés Mai-Mai ont attaqué le camp militaire de Rughenda situé en commune de Bulengera, en ville de Butembo, province du Nord-Kivu, la nuit de lundi 19 avril 2021.
Cette attaque armée est survenue aux environs de 22 heures locales.

Cette information a été confirmée par le maire de Butembo Sylvain Mbusa Kanyamanda. Selon l’autorité urbaine, il s’agit d’un groupe des combattants Mai-Mai qui ont ciblé le camp des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Le maire de Butembo a ajouté que ces assaillants feraient partie des groupes de criminels présentés à la presse locale le même lundi 19 avril 2021.

Des tirs en armes légères et automatiques ont retenti de manière sporadique jusque zéro heure locale de ce mardi 20 avril 2021.

Le maire de Butembo a dressé un bilan provisoire de quatre présumés miliciens Mai-Mai tués parmi lesquels trois hommes et une dame. Les corps gisaient encore au sol ce matin sur le lieu de l’attaque, a poursuivi maitre Sylvain Mbusa Kanyamanda. La situation sécuritaire est redevenue calme le matin de ce mardi 20 avril 2021.

Au cours de la cérémonie de présentation des présumés criminels à la presse locale, l’autorité urbaine avait indiqué que parmi ces groupes, un préparait une attaque contre le camp militaire de Rughenda et la base de la Mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation du Congo, MONUSCO base de Butembo.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 × 19 =


error: Content is protected !!