Actualité

RDC : « 18 millions de dollars » c’est la rondelette somme que réclame la SOSIDER au Ministre des Finances

Congo Rassure Share

RDC : « 18 millions de dollars » c’est la rondelette somme que réclame la SOSIDER au Ministre des Finances


Par Lwanzo KCongorassure/Kinshasa

Dans une lettre adressée au Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, le président du comité de suivi de la Société Sidérurgique de Maluku, SOSIDER S.A, sollicite le paiement, par le trésor public, des créances sur les institutions publiques.

À en croire Mutombo Sonsola, président du comité de suivi, ces créances s’élèvent à fin mars 2021, à “USD 18.990.232,76 dont USD 3.574.810,56 certifiés depuis 2001.”

Il explique que ces créances concernent principalement le Ministère de l’Enseignement Primaire et technique, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, la Police Nationale Congolaise, l’Agence Nationale des Renseignements, ainsi que la Direction Générale de Migration. Ces institutions occupent jusqu’à ce jour des bâtiments de la Société Sidérurgique de Maluku, SOSIDER S.A en sigle.

« Je me permets de préciser que cette somme doit servir avant tout au payement des salaires des agents qui comptent à ce jour 195 mois d’arriérés! » Peut-on lire dans cette correspondance datée du 07 mai courant et dont CongoRassure a reçu copie.

Il sied de souligner que la Société Sidérurgique de Maluku, dont l’Etat congolais est l’unique actionnaire, est une Société du Portefeuille qui a ses installations à Maluku, à Kinshasa. La SOSIDER traverse une période difficile et est actuellement en quête de financement pour sa relance, qui serait la bienvenue pour résorber un grand nombre des chômeurs et maximiser la production Congolaise.

En effet, de 1974 à 1976, l’usine de traitement à froid avait une capacité de 150 000 tonnes par an pour la fabrication des tôles. En 1980 l’usine de traitement à chaud avait une capacité de 100 tonnes de production de fer à béton et de profilés annuellement.

À cause des problèmes financiers de la SOSIDER, les agents et cadres de cette Société Sidérurgique accusent plus de 16ans d’arriérés de salaires.

Lire également : 

INDUSTRIE : Julien Paluku et Jean-Joseph Kasonga pour l’accélération des travaux de la ZES de Maluku

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =


error: Content is protected !!