ActualitéJustice

RDC – Affaire Bukanga Lonzo : Matata Ponyo annonce son retour pour faire face à la justice

Congo Rassure Share


RDC – Affaire Bukanga Lonzo : Matata Ponyo annonce son retour pour faire face à la justice


Par Lwanzo K. –Congorassure/Kinshasa 

C’est sur son compte Twitter que l’ancien ministre des Finances et premier Ministre Matata Ponyo Mapon a annoncé son retour prochain en République Démocratique du Congo. Cependant, le sénateur a pris soin de ne préciser ni le jour, ni l’heure. Mais il est évident qu’il est déterminé à faire face à la justice congolaise.

« De Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour de travail et de rentrer à Kinshasa pour faire face à une justice politiquement instrumentalisée. Je suis fier d’avoir servi mon pays dans la transparence et crois en la force de la vérité » a rédigé l’ancien chef du gouvernement.

Matata Ponyo va devoir laisser momentanément, en stand-by, le projet d’appui au programme d’émergence économique de la Guinée. Ce projet est coordonné par son cabinet d’études Congo Challenge, à la demande du Président guinéen Alpha Condé. 

À son arrivée à Kinshasa, le sénateur Matata Ponyo, dont la levée de l’immunité a été d’ores et déjà demandée pour l’affaire Bukanga Lonzo, va faire face à la justice et répondre à l’accusation de l’Inspection Générale des Finances. Celle-ci le désigne comme étant « l’auteur intellectuel » de l’échec du projet du parc agricole de Bukanga Lonzo.

« Sur les 285 millions USD décaissés par le trésor public, seuls 80 millions avaient été réellement investis » indique l’IGF, qui accuse le gouvernement de Matata Ponyo de « mauvaise conception de projet » mais aussi « d’avoir recruté un partenaire non expérimenté » et de « n’avoir pas respecté la procédure lors de la passation de marché. »

En février dernier, l’ancien Premier Ministre avait rejeté toutes les accusations formulées par l’IGF à son encontre. Matata Ponyo, qui avait dit se réserver le droit de porter plainte contre l’Inspecteur général des finances, Jules Alingete, pour diffamation et fausse information, avait expliqué que tous les griefs lui reprochés étaient politisés et loin de la réalité. « Je reconnais n’être ni de près ou de loin impliqué dans la mauvaise gouvernance de ce projet » avait-il déclaré à l’époque.

Pour Patrick Nkanga Bekonda , rapporteur du bureau politique du PPRD, le retour volontaire de Matata Ponyo au pays, est un acte courageux. « Souvent, plusieurs essaient de s’extraire de la justice en fuyant leur pays. Mais, il est de ceux qui reviennent pour regarder droit aux yeux leurs accusateurs » déclare t-il. Avant d’exprimer son souhait de voir la vraie justice l’emporter.

Pour rappel, le 17 avril dernier l’ancien Premier Ministre était sur place à Kinshasa où il avait procédé au lancement de son Organisation Non Gouvernementale : « Leardeship et gouvernance pour le progrès. »

Et avant cela, le 12 Mars 2021, Matata Ponyo avait démissionné du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement de Joseph Kabila Kabange, parti dans lequel il évoluait quand il avait été nommé ministre puis Premier Ministre. Il avait justifié être parti pour « des raisons de convenance personnelle ».

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 + 21 =


error: Content is protected !!