Floribert Chebeya
ActualitéJustice

RDC : Annie Chebeya exige la réouverture du procès de son mari

Droits fiers©
Congo Rassure Share
RDC : Floribert Chebeya
Floribert Chebeya, de son vivant. © Droits tiers.

RDC : Annie Chebeya exige la réouverture du procès de son mari


Par Christina Mukongoma –CongoRassure

Il y a exactement onze ans, Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana étaient assassinés. De retour en RDC, Annie Chebeya souhaite que le procès de son défunt mari et de son collaborateur soit rouvert.

C’est lors d’une entrevue avec Sama Lukonde, chef du gouvernement, que l’épouse de l’activiste Floribert Chebeya, décédé dans des circonstances peu claires il y a plus d’une dizaine d’années, a demandé la réouverture du procès.

Annie Chebeya a également plaidé pour la réouverture du procès de Fidèle Bazana, qui a été brutalement tué en même temps que son mari. « J’ai présenté au Premier ministre ma situation et les souhaits de deux familles : Fidèle Bazana et Floribert Chebeya, pour la réouverture du procès« , a déclaré la veuve Chebeya, faisant référence à sa rencontre avec M. Lukonde.

Selon elle, des assassins ont certainement fait des révélations, mais en attendant, elle souligne que, contrairement aux souhaits des familles, tout est bloqué et la reprise du procès ne semble pas être à l’ordre du jour. « On continue à nous faire perdre du temps alors que nous continuons à souffrir. Nous sommes encore en deuil jusqu’aujourd’hui car nous ne savons pas ce qui s’est réellement passé« , s’est plaint Annie Chebeya.

Lors de son entretien avec le chef du gouvernement, Mme Chebeya était accompagnée du président de la Ligue de la zone africaine pour la défense des droits de l’enfant et des étudiants (LIZADEEL), du vice-président de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et du président de la Ligue des électeurs. Pour eux, il est impératif que le procès soit rouvert pour permettre aux deux familles de faire correctement leur deuil. « Il faut que ce dossier soit débloqué pour que l’État congolais indemnise les enfants et leurs familles afin de leur permettre de vivre. Nous avons constaté que du côté du Premier ministre, il y avait un sentiment de soutien, le sentiment d’une personne réceptive qui doit prendre des mesures utiles en tant qu’autorité« , a indiqué M. Katende de LIZADEEL.

Pour rappel, en mars dernier, l’ancien ministre de la Justice par intérim, Bernard Takahishe Ngumbi, avait annoncé l’ouverture d’une enquête contre John Numbi, accusé par Hergile Ilunga, un fonctionnaire de la Police nationale, d’être l’instigateur de deux assassinats. Et en juin dernier, Rostin Manketa, directeur exécutif de l’ONG Voice of the Voiceless, l’organisation de Floribert Chebeya, a annoncé que les choses évoluaient dans le bon sens
« Aux dernières nouvelles, le parquet général militaire va bientôt transmettre tous les dossiers à la Haute Cour militaire« , a-t-il déclaré, ajoutant qu’il espérait que le procès serait bientôt rouvert.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =


error: Content is protected !!