ActualitéSécurité

RDC : Après la sortie du gouvernement Lukonde, le Chef de l’Etat appelé à déplacer le siège des institutions à Beni

Congo Rassure Share

Par Saddam Patanguli 

La publication du gouvernement Sama Lukonde suscite toutes sortes des réactions au sein de la population congolaise. Loin d’être du goût de tout le monde, le nouveau gouvernement suscite également déception et mécontentement dans le chef de certains compatriotes. 

Aucun membre du nouveau gouvernement n’est originaire de la région de Beni, ce qui fâche plus d’un habitant de cette région, qui vit depuis plusieurs années une situation sécuritaire chaotique. L’absence d’un représentant de Beni dans le gouvernement d’Union Sacrée, fait jaser déjà plusieurs personnes, de différentes tendances politiques.

Ils sont nombreux à avoir espéré que la présence d’un natif de Beni dans le gouvernement attirerait beaucoup plus d’attention sur les massacres qui sévissent dans la région. Pour Maître Jeampy Saidi, l’un des notables de Beni, « la région serait mieux représentée pour enfin faire face à la situation sécuritaire . » Pour lui, faute de ne pas être représenté, tout ce que la population locale demande au Président de la République, est de déplacer le siège des institutions dans la région de Beni, et ce jusqu’au retour de la paix.

« C’est l’une des promesses faites à la population de Beni par le chef de l’État, il devrait l’honorer car la paix reste la seule priorité pour Beni » a indiqué à Congorassure maître Jeampy Saidi.

Durant toute l’attente de la publication du gouvernement Sama Lukonde, plusieurs habitants de Beni croisaient les doigts pour qu’un fils de la région soit nommé ministre de la défense nationale.
Malheureusement, selon toute vraisemblance, le processus de la sélection aura été rude et serré. À la sortie du gouvernement, on pouvait lire le désespoir sur les visages des habitants qui se questionnaient si leur région ne serait pas, une fois encore oubliée, d’autant plus que les victimes des barbaries souvent attribuées aux ADF se comptent par dizaines chaque semaine.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 + 30 =


error: Content is protected !!