ActualitéEconomie

RDC : Augmentation du baril du pétrole et réajustement de la structure des prix des produits pétroliers, quel sera le prix à la pompe ?

Congo Rassure Share

RDC : Augmentation du baril du pétrole et réajustement de la structure des prix des produits pétroliers, quel sera le prix à la pompe ?


Par la Rédaction –CongoRassure

Lundi, 5 juillet 2021 – À Lubumbashi, province du Haut-Katanga, aucune réponse pérenne aux besoins des consommateurs de produits pétroliers n’est proposée jusque là pour contrer la crise pétrolière (augmentation du prix du carburant à la pompe). Les négociations se poursuivent entre le Gouvernement congolais et la FEC, qui attend  à son tour une nouvelle structure des prix adaptée aux exigences du marché.

Dans un communiqué de presse daté d’il y a 3 jours, afin de calmer ses membres qui avaient entamé la grève mardi, pour continuer à servir la population, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC/Haut-Katanga), a annoncé avoir « franchi le premier palier des discussions avec le gouvernement, pour l’ajustement du prix des produits pétroliers. Mais il faudra tenir jusqu’au mercredi 7 juillet 2021, pour obtenir un prix juste et rémunérateur ».

On retient encore le souffle

Depuis le week-end, le prix du litre d’essence à la pompe se négocie autour de 1,820 francs congolais (soit : 0,91$/litre), mais les responsables des stations-service ne craignent pas jusque-là, tout en s’y préparant, une augmentation prochaine du litre à la pompe. Ils tiennent également compte des sociétés qui les approvisionnent, comme l’a confié un responsable croisé au centre ville de Lubumbashi. « Le prix n’a pas changé chez nous malgré la psychose qui a conduit à la longue file de véhicules observée le week-end dans les différentes stations. Mais je vous assure que la probabilité est élevée que le prix augmente d’ici quelques jours ».

« Le décalage entre la structure actuelle des prix nationaux et les cours mondiaux des produits pétroliers, peut conduire à la rupture des stocks » avait également martelé Patrick Muland, président provincial de la FEC, qui s’exprimait lundi sur la structure des prix des produits pétroliers dans la zone Sud-Est. Le représentant de la FEC avait dit espérer que les négociations allaient évoluer dans le bon sens.

Dans son édition parue le 5 juillet, l’agence ecofin renseigne que le prix du baril du pétrole va continuer d’augmenter: https://www.agenceecofin.com/trade/0507-89783-quelle-que-soit-la-decision-de-l-opep-les-prix-du-petrole-vont-continuer-a-grimper-vitol, quelque soit la décision qui découlera des négociations de l’OPEP. 

« Le décor a été planté pour que les prix continuent à grimper. Nous sommes dans un environnement où la demande de pétrole augmente. Cette incertitude sur les perspectives de l’offre va alimenter la hausse des prix« , a affirmé Amir Khan, économiste principal à la Saudi National Bank, interrogé le 04 juillet par Bloomberg.

Il sied de rappeler que, les négociations des pétroliers avec le gouvernement congolais se poursuivent à Kinshasa, sur les réajustements de la structure du prix des produits pétroliers. Mais à quel prix à la pompe ? 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =


error: Content is protected !!