Présumée ADF capturée
Actualité

RDC-Beni : Les gardes de l’ICCN arrêtent une femme présumée ADF

La présumée ADF capturée par les gardes de l'ICCN
Congo Rassure Share

Les gardes de l’Institut Congolais pour le conservation de la nature ont arrêté une femme présumée ADF. Le fait s’est déroulé ce vendredi 8 janvier 2021 à LUME, en secteur de Rwenzori, dans le territoire de Béni.

Selon Antony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola 1 au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, la présumée rebelle Kavira Sengenya Anuarite , est âgée d’à peine 20 ans. Cette dernière serait de nationalité Ougandaise, et originaire de Tshowa-Bwera et aurait avoué avoir participé aux attaques ADF depuis 10ans.

Selon la même source de l’armée régulière, l’époux de Kavira Sengenya Anuarite, est aussi un combattant ADF du nom de ELIA. Celui-ci projetait d’attaquer dans la nuit du 8 à ce 9 janvier 2021 le village de LUME. La capture de son épouse a permis au 313e Bataillon de renforcer les troupes sur terrain.

Cette arrestation intervient après une semaine sanglante en secteur de Rwenzori. Elle s’est soldé par un bilan macabre d’une quarantaine des tués et l’arrestation de deux autres présumés ADF.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 + 10 =


error: Content is protected !!