Actualité

RDC – EBOLA: Des sérieuses sanctions rôdent autour des humanitaires auteurs d’abus sexuels

Congo Rassure Share

RDC – EBOLA: Des sérieuses sanctions rôdent autour des humanitaires auteurs d’abus sexuels


Par Nicole Lufungi CongoRassure

Des multiples cas d’abus et d’exploitations sexuels ont été commis en RDC pendant les opérations de riposte contre la maladie à virus Ebola. Certains de ces abus ont été commis par des agents humanitaires, comme rapporté par plusieurs médias notamment THE NEW HUMANITARIAN et ASSOCIATED PRESS.

Ayant reçu ces allégations, le Coordonnateur humanitaire des nations unies en RDC, M. David McLachlan-Karr a affirmé les prendre aux sérieux. « Toutes ces allégations doivent faire l’objet d’une enquête et les victimes doivent être entendues. Nous renouvelons notre engagement à être transparents et apporter toute la lumière sur ce fléau » a-t-il déclaré dans un communiqué officiel rendu public ce 14 mai 2021.

Craignant une probable perte de confiance entre la population et les organisations des nations unies, il a été opportun au Coordonnateur humanitaire de confier à l’opinion publique que les enquêtes seront suivies et les auteurs d’abus devront répondre de leurs actes. «Ces allégations entravent la confiance des personnes que nous servons à travers les Nations Unies. Nous assurerons le suivi des enquêtes et sanctionnerons les responsables. Les résultats de ces enquêtes seront communiquées aux autorités congolaises » a-t-il renchéri.

Selon le même document, plusieurs enquêtes ont déjà été initiées notamment une mission d’investigation du bureau des services de contrôle interne(BSCI) des nations unies en novembre 2020. La commission d’enquête indépendante de L’OMS est aussi actuellement sur terrain pour la même cause.

Cependant, en RDC, le réseau ayant en charge de soutenir et coordonner la prévention et la réponse en cas d’abus sexuels a été renforcé ces douzes derniers mois, il s’agit du réseau national pour la protection contre l’exploitation et les abus sexuels (PSEA). Le comité directeur de ce réseau précis a d’ailleurs rencontré ce vendredi 14 Mai, le DR. Nathalia Kanem, directrice exécutive de l’UNFPA(Fonds des nations unies pour la population) dans le but de discuter autour des stratégies nécessaires pour prévenir les abus sexuels en RDC.

À la même occasion, le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies David McLachlan-Karr a martelé que : « La prévention et la réponse à l’exploitation et aux abus sexuels ont toujours été une priorité pour les nations unies pendant des années et continuent de l’être. »

Il est important de rappeler que les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri ont dernièrement été frappées par la maladie à virus Ebola, une épidémie qui a duré plus de deux ans (2018-2020) avec plus de 2000 décès, des cas d’abus sexuels ont été signalés pendant les opérations de riposte dont les acteurs étaient majoritairement des agents des diverses organisations humanitaires engagées dans cette urgence sanitaire.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 + 29 =


error: Content is protected !!