ActualitéSécurité

RDC : Entrée d’hommes armés étrangers à Uvira, le député Misare Claude adresse une question écrite au ministre de la Défense

Congo Rassure Share

RDC : Entrée d’hommes armés étrangers à Uvira, le député Misare Claude adresse une question écrite au ministre de la Défense


Selon cet élu, c’est conformément aux dispositions des articles 100 et 138 de la Constitution et à celles des articles 168, 169, 171 alinéa 1″ et 179 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qu’il vient de saisir le ministre Gilbert Kabanda.

RDC : Entrée d'hommes armés étrangers à Uvira, le député Misare Claude adresse une question écrite au ministre de la Défense
Dans cette question écrite, dont une copie a été consultée par la rédaction de CONGORASSURE.CD, le député Misare Mugomberwa Claude a fait savoir que c’est depuis le 25 décembre 2021 que la population d’Uvira au Sud-Kivu a constaté l’entrée massive et successive des groupes armés étrangers qui traversent la RN5 sans être inquiétés par les Forces armées congolaises.

Pour lui, le cas le plus récent est celui du dimanche 16 janvier 2022, à 22 heures, où des hommes lourdement armés sont entrés sur le territoire congolais par le Groupement de Luberizi dans la Chefferie de la Plaine de Ruzizi au Sud-Kivu. Il est important de rappeler que cette entrée n’est pas la première.

« Plusieurs sources nous informent qu’en plus des imbonerakure, connus comme une milice du gouvernement burundais, il y a le groupe armé Red Tabara et des éléments recrutés par le colonel déchu Rukunda Makanika qui traversent librement. Depuis le début de ces infiltrations, notre gouvernement n’a jamais rien dit sur les raisons de leurs présences sur le sol congolais », a-t-il déclaré.

« Je tiens à préciser que le bilan provisoire causé par ces infiltrations est de 60 civils tués, d’autres emportés par les eaux de la rivière Ruzizi dans leur fuite, d’autres encore ont perdu la vie dans les forêts suite aux affrontements entre groupes armés rivaux et à l’incendie de plusieurs maisons sur les hauts et moyens plateaux d’Uvira, de Fizi et de Mwenga ».

Ainsi pour cette question écrite, Claude Misare dit qu’il attend des clarifications sur les questions suivantes du ministre Kabanda :

 Quelle est la véritable identité de ces troupes étrangères ? Le gouvernement de la République a-t-il été informé avant leur entrée ? S’agit-il d’une nouvelle mutualisation des forces armées ? Quelles mesures le gouvernement a déjà pris pour sécuriser les frontières entre le Burundi et la RDC ?

Par Enoch David ALUTA

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 × 11 =


error: Content is protected !!