ActualitéSécurité

RDC : Etat de siège, « À part les secrets de défense, il faut un plan d’actions prioritaires assorties d’un chronogramme (prof Kahindo Muhesi)

Congo Rassure Share

 

RDC : Etat de siège, « À part les secrets de défense, il faut un plan d’actions prioritaires assorties d’un chronogramme (prof Kahindo Muhesi)


Par Martin Leku –CongoRassure /Butembo 

Le professeur Kahindo Muhesi Augustin exhorte le gouvernement de la République Démocratique du Congo de s’atteler sur l’élaboration d’un plan sécuritaire. Selon lui, cela va faciliter et permettre de chronométrer les opérations militaires à mener dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri pendant l’état de siège.

Ce politologue et enseignant en faculté des sciences sociales, politiques et administratives à l’Université Catholique du Graben (UCG), a fait cette analyse au cours d’une interview accordée à congoRassure.

« A part le secret de défense, qu’on fasse un plan d’actions prioritaires assorti d’un chronogramme pour savoir qu’est-ce qu’on devrait faire dans une semaine » indique le professeur Kahindo Muhesi Augustin

Pour lui, cela permettra également de définir qui est chargé de telle ou telle autre action  ? Quels sont les moyens alloués.

« Il y a des prisonniers présumés avoir collaboré avec ceux qui insécurisent la région. Il serait nécessaire qu’on commence leur audition pour que cela participe à renforcer les renseignements » recommande-t-il. « Il y a aussi le volet de démobilisation de certains membres de groupes armés qui seraient prêts à se rendre. Et cela ne peut réussir qu’avec l’approche communautaire ».

Réagissant à l’annonce du ministre de la défense nationale de la deuxième phase des actions de l’état de siège, le professeur Kahindo Muhesi Augustin rappelle la persistance de l’insécurité dans les provinces du Nord Kivu et de Ituri.

Ce politologue dit espérer que les nouvelles dispositions prises pourront finalement permettre aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) d’éradiquer le phénomène d’Allied Democratic Forces (ADF) dans ces deux provinces voisines.

Pour rappel, le parlement congolais a voté, jeudi 3 juin 2021, la prorogation de 15 jours de la durée l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu, 3 jours avant l’expiration des premiers 30 jours.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure
error: Content is protected !!