Actualité

RDC – Journée mondiale de l’environnement: « L’importance de l’usage des énergies vertes dans la restauration des écosystèmes »

Congo Rassure Share

RDC – Journée mondiale de l’environnement: « L’importance de l’usage des énergies vertes dans la restauration des écosystèmes »


Par la Rédaction –CongoRassure 

Samedi 5 juin, le monde entier a commémoré la Journée mondiale de l’environnement marquée par le lancement officiel de la décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes. En République démocratique du Congo, cette journée a permis de pousser la réflexion sur l’enjeu fondamental pour la préservation de l’environnement et la création de sociétés durables.

Avec comme thème: « l’importance de l’usage des énergies vertes dans la restauration des écosystèmes« , à Lubumbashi, Congo Environnement et Nature (CEN) a organisé dans la salle de l’institut Imara,  une série de conférence virtuelle et primé quelques écoles de la ville de Lubumbashi.

« Nous sommes déjà contents de voir l’audience et l’intérêt de la population lushoise en particulier. Surtout l’intérêt de passer par le virtuel. Ce n’était pas facile d’organiser une telle conférence, avec les participants virtuels et une partie présente dans la salle. Ce qui nous réjouit un peu. Nous sommes maintenant dans la décennie de restauration des écosystèmes lancée par les Nations unies à la date d’aujourd’hui 05 juin, prenons vraiment à cœur ce sujet:  « l’importance de l’usage des énergies vertes dans la restauration des écosystèmes »,

a dit le Docteur Merphy Mwanga, conseil en management au sein du Congon environnement et Nature (CEN), organisateur de la conférence.

Pour nettoyer l’écosystème des déchets polluant l’environnement, Congo Environnement et Nature (CEN) met en avant le reboisement de la ville de Lubumbashi, par ses projets exécutés dans les écoles.

« Notre écosystème doit nécessairement être restauré, si nous le détruisons, nous détruisons nos vies. Comme l’a si bien dit l’un de différents panélistes, madame Nelly: toute personne qui détruit un arbre, est un potentiel criminel, parce que l’arbre coupé est notre poumon, c’est lui qui nous nourrit aujourd’hui.”

Merphy Mwanga a ajouté que depuis plus de trois ans l’ONG CEN s’active au reboisement. Selon lui, ils restaurent l’environnement à travers plusieurs projets. “Nous voudrions que les partenaires soutiennent les projets que nous portons à cœur, à partir de la base, en soutenant surtout les élèves du niveau primaire.”

Certes que beaucoup des organisations ont des difficultés à restaurer l’écosystème, parce que nous vivons de nos propres cotisations et parfois des partenaires qui nous viennent en aide. Il nous faudra faire comprendre aux entreprises minières la valeur de notre environnement, de notre écosystème”, reconnaît le docteur Mwanga.

Sur un échantillon des 40 écoles de Lubumbashi, Congo Environnement et Nature, a disponibilisé plus 500 plantilles d’arbres, sans compter celles qui ont été partagées ailleurs.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =


error: Content is protected !!