ActualitéPolitique

RDC: la Fondation Katangaise s’oppose au projet de loi de Noël Tshiani Mwadiavita (Déclaration)

Congo Rassure Share
Raphaël Mututa, Président de la Fondation Katangaise. ©Droits tiers.

RDC: la Fondation Katangaise s’oppose au projet de loi de Noël Tshiani Mwadiavita (Déclaration)


Par la Rédaction -Congorassure 

Depuis la sortie médiatique de Noël Tshiani Mwadiavita,  qui souhaite qu’il soit soumis à l’assemblée nationale un projet loi qui verrouille l’accession à la présidence de la République démocratique du Congo et à d’autres hautes fonctions de l’Etat, aux seuls congolais de père et de mère, plusieurs réactions fusent de partout, dans l’opinion congolaise.

La dernière est celle de la Fondation Katangaise, qui réaffirme avec force son opposition la plus ferme au projet de loi de Noël Tshiani Mwadiavita qui selon elle, propage « la division, la discorde et la haine dans le pays. »

Dans une déclaration faite ce lundi 31 mai, à Lubumbashi, dans le Haut-katanga, exploitée par Congorassure,  la Fondation Katangaise rappelle que personne ne peut s’arroger le droit de dire qui sont « les enfants du Katanga et de surcroît congolais et ceux qui ne le sont pas ».

Pour la Fondation Katangaise, qu’il soit clair que tout Katangais né d’un sang Katangais est un enfant du Katanga, donc un fils ou une fille à part entière de la République Démocratique du Congo. « Ses droits ne peuvent être remis en question, il ne peut être victime d’une quelconque discrimination », souligne la déclaration signé par Raphaël Mututa, Président de la Fondation Katangaise. « Toutes les manoeuvres de Noël Tshiani qui visent à nier nos valeurs, nos traditions, nos coutumes ainsi que notre civilisation sont désastreuses.»

Par ailleur, la Fondation Katangaise met en garde Noël Tshiani et l’appelle à cesser de s’en prendre aux enfants du Katanga et de les insulter. Elle lui dresse un avertissement sévère et prévient que « s’il poursuivait dans ses visées perverses et diaboliques, il en payera toutes les conséquences. »

En outre, elle appelle Noël Tshiani à ne pas réveiller les vieux démons de la division. « Au Katanga, nous voulons la paix. Nous sommes des artisans de l’unité et de la cohésion entre filles et fils du Katanga; entre les Katangais et toutes les autres communautés du pays », conclut la déclaration.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
32 ⁄ 8 =


error: Content is protected !!