Initiateur de la congolité
ActualitéPolitique

RDC : La loi controversée sur la « congolité » sera déposée ce jeudi à l’Assemblée nationale

Congo Rassure Share

Initiateur de la congolité

RDC : La loi controversée sur la « congolité » sera déposée ce jeudi à l’Assemblée nationale


Par Christina Mukongoma –CongoRassure

Alors que la polémique autour de la nationalité pour être candidat à la présidentielle en RDC est toujours d’actualité, Noël Tshiani, annonce que la proposition de loi sur la « congolité » qu’il a initiée sera déposée à l’Assemblée nationale ce 8 juillet.

L’homme politique Noël Tshiani Mwadiamvita vient d’annoncer dans la soirée de ce mercredi 7 juillet que la proposition de loi qu’il a initiée sur la « Congolité » sera déposée ce jeudi 8 juillet au bureau de la chambre basse du parlement.

« Officiellement, le jeudi 8 juillet 2021 à 11h00, je remettrai sur l’esplanade du Palais du Peuple au député national Nsingi, la proposition de loi visant à verrouiller l’accès aux fonctions de souveraineté en RDC« , a déclaré le candidat malheureux à la présidentielle de 2018.

Il invite de ce fait, les habitants portant la même vision que lui, ainsi que la presse internationale et nationale à l’accompagner durant cet acte un, qui sera probablement suivi de plusieurs autres, aussi intéressants les uns que les autres.

Par ailleurs, l’annonce du dépôt de la fameuse loi, a également été confirmée puis relayée par le député national Nsingi Pululu qui, en toute responsabilité et conscience, a pris la décision de la porter et de la défendre devant ses pairs élus nationaux.

Selon l’élu de la Funa à Kinshasa, plus de 215 députés soutiennent cette proposition. Il précise que parmi eux, il y a également des membres de l’Ensemble de Moïse Katumbi.

Pour rappel, à l’approche des élections de 2023, Noël Tshiani Muadiamvita, a fait une proposition de loi arguant que seuls ceux qui sont congolais de père et de mère peuvent briguer la magistrature suprême. Au-delà du fauteuil suprême, le candidat aux élections de 2018 a étendu sa proposition à plusieurs autres fonctions importantes.

Il faut noter que cette proposition aux relents d’ivoirité est contestée par plusieurs personnalités de la République démocratique du Congo. Nombreux députés nationaux, parmi lesquels, les proches de Moïse Katumbi, convaincus que cette loi sur la « congolité » vise essentiellement le président d’Ensemble, ont juré de bloquer la proposition en justifiant leur position par la volonté de préserver l’unité nationale.

Olive Lembe, épouse de l’ancien président Joseph Kabila, s’était également déjà exprimée sur le sujet. L’ancienne première dame s’était dite opposée à cette loi, expliquant qu’elle ne contribuera pas à l’avancement du Congo.

« Les querelles inutiles, les rejets, le soi-disant choix de la congolité et ainsi de suite, cela ne nous mènera nulle part. Cela risque de provoquer notre chute une fois de plus. Et pourtant, nous avons déjà pris un très bon élan avec tout ce que mon mari Joseph Kabila Kabange a fait comme sacrifice, pour que nous arrivions à ce point » avait déclaré Olive Lembe.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =


error: Content is protected !!