Actualité

RDC : Le Chef de l’État  appelé à révoquer Jules Alingete pour ses propos dédaigneux et de nature à exacerber le clivage EST-OUEST (Déclaration)

Congo Rassure Share

RDC : Le Chef de l’État  appelé à révoquer Jules Alingete pour ses propos dédaigneux et de nature à exacerber le clivage EST-OUEST (Déclaration)


Dans une déclaration rendue publique le Jeudi 28 Avril 2022, les ressortissants des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri ont exigé la révocation et sans atermoiements de Jules Alingete, inspecteur général de l’inspection générale des finances en RDC. 

En effet, cet économiste congolais est reproché d’avoir tenu des propos dédaigneux, injurieux, irresponsables et de nature à exacerber le clivage EST-OUEST ainsi que cracher sur la mémoire de plus de dix millions de congolais qui ont péri dans la guerre qui ronge la partie Est de la RDC depuis plus de 30 ans.

« Soyez en rassurés, nous n’avons pas la guerre au Congo…, Nous n’avions jamais vu la guerre au Congo, c’est une situation à plus de 2000 kilometres des institutions, dans des zones isolées… » avait déclaré Jules Alingete devant les investisseurs américains le Mardi 26 Avril courant à Houston.

Pour les ressortissants des provinces les plus affectées par la guerre, les propos de Jules Alingete jettent également un discrédit total sur tous les efforts entrepris par le Président de la république dont les derniers en date portent sur l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

À la suite de cette situation, Jules Alingete est sommé de présenter des excuses au peuple congolais en général et à la population martyre vivant dans l’Est du pays ainsi que de retirer publiquement ses propos à travers les voies autorisées, martèle les ressortissants des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri.

En outre, le Président de la République est appelé à révoquer l’inspecteur général des finances pour avoir jeté l’opprobre sur la République en piétinant le code de bonne conduite de l’agent public de l’état.

Il convient de mentionner également que suite à ses propos en rapport avec la situation de guerre dans l’Est de la RDC, l’inspecteur général des finances, Jules Alingete est interpellé à la Chambre basse du parlement. L’initiateur de l’interpellation, le député national Jackson Ause Afingoto souhaite être éclairé sur « ses propos gravés sur la situation sécuritaire si prévaut en RDC, en général et de sa partie Est en particulier ». Le courrier a été déposé ce jeudi 28 avril au bureau de l’Assemblée nationale.

Nicole Lufungi

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =


error: Content is protected !!