ActualitéSociété

RDC : Le gouvernement décidé d’accompagner la SNEL et la REGIDESO dans l’amélioration de leurs services

Congo Rassure Share


RDC : Le gouvernement décidé d’accompagner la SNEL et la REGIDESO dans l’amélioration de leurs services 


Par Lwanzo K. –CongoRassure/Kinshasa

La desserte en eau et en électricité ont toujours constitué des défis majeures en République Démocratique du Congo depuis des décennies. Le gouvernement de Sama Lukonde annonce des changements pour bientôt.

Ce lundi 28 juin 2021, à Kinshasa, à l’issue d’une séance de travail à laquelle a pris part le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, il a été décidé de l’accompagnement du gouvernement dans l’amélioration des services rendus par la SNEL (Société nationale d’Électricité) et la REGIDESO (Régie de Distribution d’Eau).

Dès le début de la rencontre, les participants, notamment, le Chef du gouvernement Sama Lukonde, le ministre des ressources hydrauliques et de l’électricité, Mwenze Mukalenge , et les directeurs généraux de la SNEL et de la REGIDESO, respectivement Jean-Bosco Kayombo et Clément Mubiayi, ont tracé un tableau, plutôt moins rassurant de la situation actuelle de la desserte en eau et électricité sur le territoire national.

Muni des détails et des données rassemblées lors des échanges, le ministre Mwenze Mukalenge a affirmé que le gouvernement était plus que déterminé d’accompagner la SNEL et la REGIDESO dans le processus de l’amélioration de leurs services respectifs. Selon lui, la séance de ce lundi était consacrée à l’analyse des difficultés rencontrées par les deux sociétés. « Nous avons discuté des challenges qu’ont les deux compagnies, notamment la SNEL et la REGIDESO, de façon à ce que le gouvernement central puisse les accompagner pour résoudre les problèmes de la desserte en électricité et en eau dans la ville de Kinshasa, mais aussi dans les différentes provinces ».

Pour le Ministre des ressources hydrauliques et de l’électricité, l’accès à l’eau ainsi qu’à l’électricité sont des droits de chaque Congolais. « En tant que gouvernement, nous estimons qu’on doit y travailler pour améliorer les conditions actuelles« , a déclaré Olivier Mwenze.

Par ailleurs, pour l’instant, le gouvernement ne prévoit que des restructurations pour la ville de Kinshasa qui, explique le ministre, connait un vrai déficit. « Il était question d’abord, d’établir juste où se trouve le problème. En ce moment, on le sait tous, la démographie est le problème. Donc, il faut renforcer les capacités. Le second problème, c’est essentiellement celui de la vétusté du système des installations qui sont en place. Elles sont vieilles. Il y en a qui sont installées depuis l’époque coloniale et qui n’ont pas été revues. Ensuite, il y a le modernisme. On parle d’apporter de nouvelles méthodes et une nouvelle technologie« , a-t-il résumé.

En ce qui concerne la problématique de la tarification, le patron des Ressources Hydrauliques a indiqué que c’est un autre gros travail de fond qui doit être fait par l’Autorité de régulation du secteur.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =


error: Content is protected !!