ActualitéEconomie

RDC : Le Ministre Bussa veut rendre l’OCC plus compétitif dans le contexte de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF)  

Congo Rassure Share

RDC : Le Ministre Bussa veut rendre l’OCC plus compétitif dans le contexte de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF)

 


Par Adrien AmbanengoCongorassure

Le Ministre du Commerce Extérieur a eu, mercredi 05 mai, une rencontre avec les membres du conseil d’administration de l’Office congolais de contrôle (OCC), au siège général à Kinshasa. Une première pour Jean-Lucien Bussa, après sa reconduction au stratégique ministère du Commerce extérieur.

L’objet de la discussion était de réfléchir sur les mécanismes à mettre sur pieds pour rendre l’Office congolais de contrôle (OCC) plus compétitif dans le contexte de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) et la réadmission de la République démocratique du Congo à l’AGOA, a souligné la cellule de communication du Ministère de Commerce extérieur.

En effet, depuis le 02 avril 2021, la chambre haute du parlement, a adopté en deuxième lecture, le projet de loi portant ratification de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). “Le gouvernement congolais s’est engagé à élever le commerce et l’industrie en facteurs majeurs du développement économique notamment par l’amélioration de l’offre commerciale, la conformité des produits et des systèmes de production aux standards internationaux et régionaux”, a affirmé Jean-Lucien Bussa.

Pour ce mandat, j’ai tenu à placer l’Office congolais de contrôle au cœur de cet enjeu économique national, africain et mondial. J’ai donc décidé de nous mettre devant nos responsabilités. Nous voulons que le travail se fasse encore mieux dans l’intérêt du peuple congolais. La qualité des produits intérieurs, la qualité des produits importés sont gages de la sécurité de la santé publique. J’engage les résultats les plus performants”, a-t-il  laissé entendre.

Le Ministre Bussa a interpellé les entités de sa juridiction, à s’engager dans le schéma des résultats concrets, car estimant que lui-même a l’obligation de réguler ce secteur afin de permettre aux mandataires de bien faire leur travail, en redoublant d’effort en vue d’améliorer les résultats.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =


error: Content is protected !!