ActualitéSécurité

RDC : Le Ministre de la Défense annonce la relance des procédures judiciaires contre des présumés détourneurs au sein des FARDC

Congo Rassure Share

RDC : Le Ministre de la Défense annonce la relance des procédures judiciaires contre des présumés détourneurs au sein des FARDC


Par Christina Mukongoma –CongoRassure/Kinshasa

KINSHASA, 3 juillet 2021 – Le ministre de la Défense nationale est revenu sur le constat fait par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, lors de son récent séjour dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo, sur la mafia présente au sein de l’armée nationale.

Sur ce point, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants a informé les membres du gouvernement que la déclaration du chef de l’Etat et commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo sur l’existence, il y a quelques années, de réseaux mafieux au sein des forces de défense et de sécurité a été « très appréciée par les gradés et les soldats ».

Ainsi, le ministre Gilbert Kabanda Kurhenga, afin d’endiguer ce fléau, a annoncé qu’il a « décidé de relancer immédiatement les procédures judiciaires contre les présumés détourneurs de fonds dont les dossiers sont pendants devant les cours et tribunaux militaires« .

La question de la sécurité à Beni a également été abordée par le ministre Kabanda Kurhenga, ce dernier a souligné que les rebelles de l’ADF ont désormais opté pour l’utilisation d’engins explosifs improvisés.

Pour ce faire, a-t-il expliqué, les terroristes s’infiltrent par des brèches où ils sont aidés par des complices ou des auxiliaires pour poser des bombes et décapiter des civils.

Le Premier ministre Sama Lukonde a également abordé cette question, attirant notamment l’attention du Conseil sur le changement de méthodes et l’utilisation de tactiques terroristes pour instiller la peur dans la population.

En réponse à ce changement soudain ainsi qu’à cette nouvelle méthode terroriste, le gouvernement augmentera son soutien aux services militaires et de renseignement, indique le rapport de la dernière réunion hebdomadaire des ministres.

Tout en renforçant la vigilance des Forces de Défense et de Sécurité, le Gouvernement a réitéré l’appel du Commandant Suprême à la population pour qu’elle collabore davantage avec son Armée et sa Police en dénonçant toute manœuvre ennemie, et contribuer ainsi à la sécurité accrue de la ville.

Face à cette situation à Beni, il a été annoncé aux membres du gouvernement que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont pris une série des mesures qu’ils vont mettre en œuvre pour contrer l’ennemi.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 − 13 =


error: Content is protected !!