ActualitéSécurité

RDC : Le Vice-Premier Ministre et patron de l’intérieur, Daniel ASELO OKITO, annonce de nombreux cas de reddition des miliciens

Congo Rassure Share
Daniel Okito
Daniel Aselo Okito, Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Décentralisation, Sécurité et Affaires Coutumières. ©Droits tiers


RDC : Le Vice-Premier Ministre et patron de l’intérieur, Daniel ASELO OKITO, annonce de nombreux cas de reddition des miliciens


Par Christina MkCongorassure/Kinshasa 

Au cours de la rencontre hebdomadaire de tous les membres de l’exécutif national qui s’est tenu, comme à l’accoutumée, le vendredi 21 mai 2021, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Décentralisation, Sécurité et Affaires Coutumières, Daniel ASELO OKITO, a présenté l’état du territoire national. Le    Vice-Premier Ministre a jugé la situation «relativement calme. »

Daniel ASELO OKITO est également revenu sur différentes opérations en Ituri et dans le Nord-Kivu. Le VPM indique que « de nombreux cas de reddition des miliciens ont été enregistrés et plusieurs localités jadis sous le contrôle de l’ennemi ont été récupérées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.»

Selon lui, en Ituri, les FARDC ont, après d’intenses combats ces derniers jours, récupéré 08 localités jadis occupées par les miliciens FPIC/Chini Ya Kilima, notamment Nyakasi 1, 2 et 3 ainsi que Sililo et Baiya, situées respectivement dans les Chefferies de Mobala et Bahemba dans le territoire d’Irumu.

« Au Sud-Kivu, le seigneur de guerre Raïa Mutomboki Mabuli Mwanadamu, s’est rendu aux forces armées le 18 mai 2021, à Ninja, dans le territoire de Kabare, avec 35 combattants armes et munitions » a également annoncé M. OKITO.

À cette occasion, Sama Lukonde a salué l’engouement observé ces derniers jours à la suite de la proclamation de siège. Le Chef du gouvernement a évoqué la nécessité de travailler à mettre en place le cadre légal qui permettra la fusion des Programmes de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) et de Stabilisation et de Reconstruction des Zones Sortant des Conflits Armés (STAREC) et en faire un programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation (DDRCS). « Ainsi, le processus de réinsertion pourra accompagner immédiatement les opérations militaires » a déclaré le Premier Ministre.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 17 =


error: Content is protected !!