Actualité

RDC : Les hommages de Félix-Antoine Tshisekedi à Benoît Lwamba et Joseph Mushagalusa Ntayondeza’ndi

Congo Rassure Share

RDC : Les hommages de Félix-Antoine Tshisekedi à Benoît Lwamba et Joseph Mushagalusa Ntayondeza’ndi


Félix-Antoine Tshisekedi a rendu hommage à Benoît Lwamba Bindu, Premier Président Emérite de la Cour Suprême de Justice et Président Honoraire de la Cour Constitutionnelle et du Conseil Supérieur de la Magistrature, décédé à Bruxelles le 17 janvier, et à Monsieur Joseph Mushagalusa Ntayondeza’ndi, Procureur Général, décédé le 14 janvier 2022.

RDC : Les hommages de Félix-Antoine Tshisekedi à Benoît Lwamba et Joseph Mushagalusa Ntayondeza'ndi

Le Président de la République a également présenté ses condoléances et celles de la Nation à leurs familles respectives avant de charger le Premier ministre de travailler avec le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature pour leur offrir des funérailles dignes de leur rang.

Parmi les points abordés par le Chef de l’Etat figure également la nécessité de recruter des magistrats civils et militaires et des conseillers référents car l’insuffisance de magistrats pour couvrir les parquets et les juridictions sur l’ensemble du territoire et pour répondre aux besoins des populations dans la quête de la justice, est l’une des raisons de la faiblesse de l’administration de la justice et de l’instauration de l’Etat de droit.

Le Président de la République a indiqué avoir fait ce constat lors de ses différentes visites itinérantes et a relevé que cette situation affecte le fonctionnement de la Cour constitutionnelle, compte tenu de l’augmentation exponentielle du nombre de requêtes qui lui sont soumises, notamment lors des contentieux électoraux.

Afin de remédier à cette insuffisance, et suite à ce qu’il a annoncé dans son dernier discours sur l’état de la Nation devant les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès, le Président de la République, en sa qualité de garant du bon fonctionnement des Institutions, a instruit le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature de mettre en place d’urgence, avec la collaboration du Gouvernement, un cadre de concertation afin de définir les voies susceptibles de rendre effectif le recrutement des Magistrats civils et militaires ainsi que des Conseillers référendaires auprès de la Cour constitutionnelle.

Par Enoch David Aluta

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
4 − 1 =


error: Content is protected !!