Economie

RDC: « Les mesures politiques n’affectent aucunement la mission confiée à la DGRPI »(Lt Général Luboya N’Kashama)

Congo Rassure Share


RDC: « Les mesures politiques n’affectent aucunement la mission confiée à la DGRPI »(Lt Général Luboya N’Kashama)


Par la RédactionCongoRassure

Après les remises-reprises dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri, zones où l’état de siège a été décrété par le Chef de l’Etat, la mobilisation des recettes se colle aux opérations de rétablissement de la paix. 

Dans un communiqué consulté par CongoRassure, le lieutenant général Johnny Luboya dit noter la « réticence » de plusieurs assujettis ou contribuables à payer les impôts, droits, taxes, et redevances dus à la province.

« Selon les informations à ma possession, plusieurs assujettis ou contribuables se caractérisent par une réticence notoire au paiement des impôts, droits, taxes et redevances dus à la province et ce, depuis le vote de la motion de défiance contre le Gouverneur provincial de l’Ituri, suivi de la proclamation de l’état de siège en provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu respectivement le 13 avril 2021 et le 03 mai 2021« , dit le communiqué signé, 14 mai, par le Gouverneur militaire de l’Ituri. 

Depuis l’éviction de Jean Bamanisa Saidi à la tête de la province de l’Ituri, aucun assujettis ou contribuable ne semble être disposé à sortir l’argent de sa poche. Ce qui a pour effet d’agacer un peu le nouveau gouverneur militaire de l’Ituri. Il est clair que l’exécutif provincial tient à la maximisation des recettes pour donner à l’Etat les moyens nécessaires d’aider les FARDC de mener ses opérations sur terrain. 

« Je tiens à préciser que ces mesures politiques n’affectent aucunement la mission confiée à la mission DGRPI qui est celle de mobiliser et maximiser les recettes, particulièrement en ce moment crucial ou la province de l’Ituri nécessite des fonds conséquents pour faire face aux impératifs d’ordre sécuritaire » dit-il.

Et de poursuivre: « c’est pourquoi j’invite tous les assujettis ou contribuables à s’acquitter convenablement, et dans le délai, de leurs obligations fiscales vis-à-vis de la province sous peine d’encourir les contraintes conformément aux dispositions des articles 10, 11, 12, 13, 15, 19, 20, 25, et 27 de l’édit numéro 21/001 du 11 février 2021 modifiant et complétant l’édit numéro 004/du 27 avril 2017 portant fixation des règles de perception des impôts, droits, taxes et redevances provinciaux et locaux« , conclut  le communiqué.

Une couche de la population se pose déjà la question de savoir quelle place occupent les opérations de rétablissement de la paix. Elle espère que les gouverneurs militaires ne viennent pas faire table rase dans la province, mais que les nouvelles autorités vont privilégier le commandement les opérations militaires.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 3 =


error: Content is protected !!