Actualité

RDC : L’Inspection Générale des Finances déniche un réseau des pillards en cravates à la BCC

Congo Rassure Share


RDC : L’Inspection Générale des Finances déniche un réseau des pillards en cravates à la BCC


Par Christina Mk –CongoRassure / Kinshasa

Décidément, la décrue des scandales financiers en République Démocratique du Congo n’est pas pour bientôt. À chaque jour qui passe, l’Inspection Générale des Finances revient avec des nouvelles plus fracassantes les unes comme les autres. À en croire que le détournement des deniers publics est devenu à la longue un mode de vie des autorités politico-administratives congolaises. Cette fois, l’IGF a déniché plus gros et plus scandaleux. Une grande magouille entretenue par certaines personnes qui ponctionnaient à volonté le Compte Général du Trésor Public.

Selon les premières enquêtes, il s’agit d’un réseau d’anciens dignitaires politiques. L’Inspection Générale des Finances a découvert qu’ils continuaient à bénéficier des cartes des crédits qui leur donnent accès au Compte Général du Trésor Public.

À travers ces cartes de crédit, données en fonction des responsabilités de chacun, la prédation se passait discrètement et octroyait à ces personnes qui n’étaient plus détentrices d’aucun pouvoir, l’avantage de retirer de retires des dizaines des milliers de dollars US.

À la suite de l’alerte reçue de l’IGF, le 24 mai dernier, demandant d’annuler ces cartes des crédits, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi a, à son tour adressé une correspondance datée du 31 mai de l’année courante, au gouverneur de la BCC. Dans sa correspondance, le Ministre a demandé à celui-ci d’invalider toutes les cartes illégales et qui facilitent les détournement déguisés.

Face à cet énième scandale financier, la réaction de l’équipe de l’ancien Ministre des Finances dans le gouvernement Ilunkamba n’a pas tardé. Elle accuse un groupe des détracteurs de l’ex Ministre Sele Yalaghuli José d’avoir fiscellé cette histoire de toutes pièces pour lui porter préjudice.

« Les détracteurs font circuler ces derniers jours des fausses rumeurs accusant José Sele d’avoir abusé de sa carte prépayée » indique la cellule de communication de M. Yalaghuli. Elle précise que ces cartes prépayées sont octroyées au Ministre des affaires étrangères et celui des Finances. «Pour leur éviter des lourdeurs administratives, des cartes prépayées avec des montants précis (oscillant entre 20 et 40.000 USD mensuels) leurs sont octroyées par la Banque Centrale du Congo –BCC- et non par le compte général du trésor, comme ces détracteurs le soutiennent. »

La cellule de communication de l’ancien Ministre explique également que ces cartes permettent aux ministres qui les détiennent d’être plus à l’aise pendant leurs séjours à l’étranger, en payant notamment des billets d’avion, des nuitées dans les hôtels, et des diners avec les partenaires. « Il convient de préciser que ces cartes sont obtenues par la BCC, en laissant des provisions auprès de la Rawbank» souligne t-elle.

Avant de préciser que, quatre personnalités bénéficient de ces cartes, notamment  le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Coopération, le ministre des Finances ainsi que le gouverneur de la BCC. « Les cartes sont utilisées seulement à l’étranger, pas au pays. Et chaque mois, l’utilisation desdites cartes fait l’objet de justification avant qu’elles ne soient éventuellement renflouées » révèle la même source.

En outre, l’équipe de M. Yalaghuli indique que les anciens ministres des finances tels que Matenda, Augustin Matata Ponyo , Patrice Kitebi, Henri Yav, ainsi que les ministres des affaires étrangères et tous les gouverneurs de la Banque centrale en ont bénéficié. « Plus récemment, les deux plus grands utilisateurs desdites cartes ont été madame la ministre des affaires étrangères et le ministre de la Coopération. Ce, simplement parce qu’ils ont dû effectuer de nombreux déplacements hors du pays » déclare-t-elle.

Tout porte en croire que la suite du dossier sera riche en rebondissements. Let’s wait and see! 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 + 5 =


error: Content is protected !!