Actualité

 RDC :  Pour les festivités de fin d’année 2022, le gouvernement envisage à nouveau commander les poissons chinchards de Namibie

Congo Rassure Share

 RDC :  Pour les festivités de fin d’année 2022, le gouvernement envisage à nouveau commander les poissons chinchards de Namibie


Le ministre de l’économie ad l’intérim Nicolas Kazadi  a annoncé vendredi lors du conseil des ministres présidé en visio conférence par le Président Félix Tshisekedi, qu’il envisage l’achat des tonnes de poissons Chinchards en provenance de Namibie pour ravitailler la population durant la période de festivités de fin de l’année 2022 comme cela est d’habitude.

Pour motiver sa nouvelle demande qui a été soumise à l’appréciation du conseil des ministres avant délibération et adoption, le Ministre ad intérim de l’Economie, Nicolas Kazadi, a commencé par évaluer le  bilan de l’opération précédente d’achat des tonnes de poissons achetés par son prédécesseur Jean-Marie Kalumba évincé, pour le compte du gouvernement.

Tout compte fait, il a rassuré à ses pairs que le ministère qu’il gère, va cette fois-ci, collaborer avec les opérateurs du secteur privé afin de renforcer la confiance qui leur permettrait de répondre aux aspirations de la population.

«Il a été préconisé l’option de collaborer de manière plus étroite avec les opérateurs du secteur privé afin de renforcer la confiance, la transparence et la synergie dans le but de mieux répondre aux aspirations de la population et dans l’intérêt général. Le Ministre de l’Économie ad intérim a été chargé de mener ces échanges approfondis avec les opérateurs économiques du secteur et ramener des propositions au Conseil des ministres afin d’atteindre les objectifs ciblés de capturer le maximum de poissons du quota alloué à nôtre pays », rapporte le compte rendu de la réunion du Conseil des Ministres lu par la ministre de la culture Cathy furaha assumant l’intérim de celui de l’information et médias en mission officielle.

Pour rationaliser le circuit d’importation et de distribution, la réévaluation et l’adéquation des charges reprises dans le structure de prix dudit Produit d’une part, et l’identification des facteurs qui seraient à la base de barrières tarifaires et non tarifaires qui surchargent de manière injustifiée ces structures de prix d’autre part sont envisagées par le gouvernement de la République.

Daudi Amin

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =


error: Content is protected !!