Santé

RDC : Probable création d’une unité de toxicovigilance au sein du centre national de pharmacovigilance

Congo Rassure Share

RDC : Probable création d’une unité de toxicovigilance au sein du centre national de pharmacovigilance


Le Président de la République Félix Tshisekedi, a, au cours de la Cinquante-deuxième réunion du Conseil des ministres le Vendredi 07 mai 2022, rappelé à l’intention du Conseil que les intoxications accidentelles dues aux espèces végétales et animales vénéneuses, entrainent des milliers de décès et la perte de millions d’hommes et
de femmes en bonne santé, constituant de ce fait un problème de santé publique.

Dans le rapport du Compte Rendu de cette rencontre, il est indiqué que la République Démocratique du Congo n’échappant pas à cette réalité du fait qu’il regorge plusieurs espèces de plantes vénéneuses, des toxiques d’origine animale ainsi que des minerais dont les conditions d’exploitation exposent les populations aux effets tératogènes.

Le Chef de l’État a manifesté sa volonté et sa détermination pour un contrôle efficace en ce sujet.

« Pour ce faire, il y a urgence de mettre sur pied une unité toxicovigilance qui
aura pour mission de surveiller, de prévenir, de former et d’informer », a exprimé Félix Tshisekedi.

D’après ce Compte rendu, le Président de la République a chargé le Ministre de la Santé, Hygiène et Prévention, de prendre les dispositions appropriées pour accélérer la mise en œuvre de ce projet

Emmanuel MWENE, GOMA

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 + 1 =


error: Content is protected !!