ActualitéSécurité

RDC – SÉCURITÉ : Un journaliste assassiné par deux hommes armés au Nord-Kivu

Congo Rassure Share


RDC – SÉCURITÉ : Un journaliste assassiné par deux hommes armés au Nord-Kivu


Par Lwanzo K. –CongoRassure

Dans la nuit du 9 Mai, deux hommes armés non autrement identifiés ont ôté la vie à un journaliste dans la localité de Kitshanga, en territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu.

Le journaliste- animateur Barthelemy Kubanabandu Changamuka, 23 ans, travaillant à la Radio Communautaire de Kitshanga a été attaqué à son domicile par deux hommes porteurs d’armes en feu et vêtus en tenue civile. Sans poser des questions, les malfrats ont tiré à bout portant huit balles sur la victime.

L’association « Journaliste en danger » JED qui se dit profondément choquée par cet assassinat, indique que le journaliste tué venait juste de terminer la présentation de son émission consacrée à l’obésité alimentaire. « Aussitôt terminé son émission, le journaliste se fait accompagner à son domicile par un de ses amis. C’est au moment où ils allaient se séparer qu’ils ont vu surgir deux personnes armées dans la parcelle du journaliste » note le communiqué publié par JED, qui souligne que l’ami de la victime a pu se sauver en courant droit vers la maison.

À JED, l’ami de Barthélémy explique qu’il pense que l’assassinat était planifié à l’avance et que son ami était suivi. « J’ai l’impression que Barthelemy Kubanabandu était filé par ces hommes armés. Il a été donc ciblé. Le matin, il n’avait pas envie d’aller à sa rédaction. Il doutait d’aller présenter son émission. Il s’y était quand même rendu. Il ne m’a jamais dit qu’il recevait des menaces ou qu’il avait un problème avec des gens ici à Kitshanga. Nous étions surpris de voir deux personnes armées débarquer chez lui dans l’obscurité. Ils n’ont rien dit quand ils étaient arrivés. Et, quand j’ai vu une arme, j’ai couru dans la maison en laissant mon ami dehors » explique t-il, en revenant sur le déroulement de ce triste événement.

« Il s’avère impératif qu’une enquête sérieuse soit immédiatement ouverte pour élucider les circonstances de ce meurtre ainsi que punir les auteurs » déclare l’association qui défend les droits des hommes et femmes de média.

Pour JED, si l’enquête sur l’assassinat du journaliste Barthélémy débouche sur l’arrestation et la condamnation des auteurs de ce crime odieux, cela sera  « un signal fort dans la lutte contre l’insécurité qui prévaut au Nord-Kivu, où un Etat de siège vient d’être décrété par le Président de la République. »

Mettre les tueurs de Barthélémy derrière les barreaux est donc un impératif, car ces deux malfrats après avoir tiré 8 balles dans les jambes, la poitrine, les mains et les cuisses du journaliste, Ils ont pris son téléphone portable avant de disparaître dans la nature.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =


error: Content is protected !!