Blouse des médecins
ActualitéSanté

RDC : Trois syndicats des médecins appellent à la grève à partir de lundi

Congo Rassure Share

Blouse des médecins

RDC : Trois syndicats des médecins appellent à la grève à partir de lundi


Les signes étaient déjà là et finalement la décision d’appeler à la grève a été prise ce week-end par les médecins, en République Démocratique du Congo.

Les médecins en ont ras-le-bol. Alors que la République Démocratique du Congo est toujours confrontée à la troisième vague de la Covid-19, les syndicats des médecins annoncent qu’ils vont lancer un mouvement de grève qui durera 6 jours, à partir de ce lundi 12 juillet à partir de 7h30 jusqu’au samedi 17 juillet 2021 sur l’ensemble du territoire national.

A l’origine de la grève, ces professionnels de la santé énumèrent, la dégradation des conditions de travail dans les établissements publics de santé proportionnellement à l’état de délabrement de leurs infrastructures ; la nomination des représentants des établissements publics de santé sur la base du clientélisme et non de contrats de performance, provoquant ainsi la mauvaise gestion des hôpitaux et autres services publics de santé de l’État ainsi que la spoliation, sur base des faux documents, de terrains destinés à l’extension des établissements publics de santé.

Par ailleurs, les médecins regroupés au sein de SYMECO, SYLIMED et SYNAMED réclament la prime de risque professionnel des médecins des services publics de l’Etat, la prime de la fonction infirmière, les soins de santé des médecins des services publics de l’Etat.

Ainsi, dans une correspondance signée hier vendredi 9 juillet, ces syndicats ont donné aux professionnels de la blouse blanche les modalités pratiques de leur grève pour n’assurer que le service minimum. « La sortie précoce des patients hospitalisés, la prise en charge accélérée des patients en postopératoire, l’annulation des interventions électives programmées, la suspension des consultations externes et la prise en charge des seules urgences extrêmes » figurent parmi les modalités esquissées dans le document.

En outre, les médecins travaillant dans les centres de traitement de riposte contre le COVID-19 ainsi que ceux de la Présidence et des bureaux politiques doivent se conformer aux termes de la grève, ont décidé les trois syndicats. Néanmoins, ils précisent que les banques de sang restent opérationnelles.

Christina Mukongoma , CongoRassure/Kinshasa 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 − 18 =


error: Content is protected !!