Actualité

Relaxé, l’ancien Ministre Guillaume Manjolo dénonce : « C’est une confusion faite expressément pour jeter mon nom en pâture »

Congo Rassure Share


Relaxé, l’ancien Ministre Guillaume Manjolo dénonce : « C’est une confusion faite expressément pour jeter mon nom en pâture »


Par Lwanzo K. –CongoRassure/Kinshasa 

L’ex-Ministre qui était en charge de la coopération internationale, dans le gouvernement de la coalition du Front Commun pour le Congo et Cap pour le changement, sous l’égide du professeur Sylvestre Ilunkamba, a finalement été relaxé, après avoir été auditionné et placé en garde à vue le lundi 10 mai par la Police Judiciaire du Parquet Général, près la Cour de cassation.

Selon les informations livrées par l’association congolaise pour l’accès à la justice -ACAJ de Georges Kapiamba, Pépin Guillaume Manjolo est accusé de «détournement des frais de fonctionnement de plus au moins 100 000 USD. »

Réagissant après sa relaxation, l’ancien ministre dénonce une confusion qui n’a que pour seul but de salir son nom dans l’opinion  et de l’humilier sciemment. Il accuse également ses détracteurs de vouloir le crucifier : « Lorsqu’on veut crucifier un homme, jeter son nom en pâture, l’humilier, on fait exprès de confondre la dotation dévolue à titre individuel aux Vice-premier Ministres et Ministres d’Etat avec les frais de fonctionnement. La République perd sa superbe et La Croix saigne abondamment».

Rappelons que Pépin Guillaume Manjolo est membre de l’Union des libéraux chrétiens ainsi que du Front Commun pour le Congo du Président honoraire Joseph Kabila. Dans le gouvernement Ilunkamba, il a occupé le poste du Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération internationale, de l’Intégration régionale et de la Francophonie, et cela , jusqu’à la destitution du professeur Sylvestre Ilunkamba et tout son gouvernement par la chambre basse du parlement.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 × 21 =


error: Content is protected !!