Politique

Remise et reprise au FPI : Bertin Mudimu Tshisekedi prend les commandes de l’entreprise avec une trésorerie nette de 124 millions de USD

Congo Rassure Share

Remise et reprise au FPI : Bertin Mudimu Tshisekedi prend les commandes de l’entreprise avec une trésorerie nette de 124 millions de USD


Un peu plus d’un an après sa prise de fonction, l’équipe intérimaire à la tête du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) a procédé vendredi 16 septembre 2022, en présence du ministre de l’Industrie Julien Paluku et de la secrétaire générale à l’Industrie Bernadette Nzamba, à la cérémonie de remise et reprise avec les nouveaux dirigeants de cette société. La nouvelle équipe a été nommée début septembre par le président Tshisekedi.
Remise et reprise au FPI : Bertin Mudimu Tshisekedi prend les commandes de l’entreprise avec une trésorerie nette de 124 millions de USD
Remise et reprise au FPI : Bertin Mudimu Tshisekedi prend les commandes de l’entreprise avec une trésorerie nette de 124 millions de USD

Le fonds de promotion de l’industrie, qui est l’un des bras séculiers de l’industrialisation du pays, a officiellement de nouveaux chefs. Nommés le 3 septembre par une ordonnance signée par le Président Félix Antoine Tshisekedi, Vicky Katumwa, Bertin Mudimu Tshisekedi, Martin Wijilowu occuperont respectivement les fonctions de Président du Conseil d’administration, de Directeur général et de Directeur général adjoint de cette institution. Ils remplacent ainsi à ces postes Constantin Tshiyombo, Jean-Claude Kalenga et Christian Ombilingo.

Alors que la deuxième partie de la cérémonie s’est déroulée dans les installations du siège national du FPI, le premier volet de la cérémonie a eu lieu dans les locaux du conseil d’administration de cette institution. C’est là que la nouvelle présidente du conseil d’administration a pris ses fonctions et ses marques. Et au cours de celle-ci , le président sortant a recommandé à son successeur de travailler sur le même diapason avec ses collaborateurs et de mettre à profit les contributions des agents et cadres du FPI. Constantin Tshiyombo a par ailleurs exhorté Madame Vicky Katumwa à porter et défendre les intérêts supérieurs du FPI.

Du côté de la Direction Générale, Jean-Claude Kalenga, qui est le Directeur Général intérimaire sortant, a dans la foulée remercié le Président de la République pour le choix porté sur lui et son adjoint durant cette période de transition. Jean-Claude Kalenga a également rassuré la direction générale entrante de son soutien total. « Le FPI est votre famille. L’âme de la famille, c’est le nom que l’on porte pour l’honorer et aujourd’hui vous portez le nom du FPI… », a-t-il indiqué, appuyant les propos du ministre Julien Paluku qui a rappelé aux nouveaux dirigeants que dans les affaires de l’Etat, il n’y a que la continuité.

Par ailleurs, en termes de recettes, le comité intérimaire sortant a laissé, à en croire le désormais ex directeur général, « une trésorerie nette de 124 millions USD avec plusieurs grands projets en cours dans plusieurs provinces ». D’après lui, il s’agit notamment de la construction d’infrastructures scolaires et hospitalières à Mbuji-Mayi, de la route nationale RN1 dans son tronçon Mbuji Mayi-Kananga et de la construction d’infrastructures structurantes dans le grand Kasaï.

Pour sa part, le nouveau directeur général du FPI, Bertin Mudimu Tshisekedi a annoncé l’organisation rapide d’une étude dans chaque direction de l’entreprise. Le nouveau patron du Fonds de Promotion de l’Industrie a expliqué qu’il s’agira particulièrement de confirmer l’état des lieux de l’entreprise. Bertin Tshisekedi pourra par la suite présenter sa vision managériale pour l’avenir à construire avec le personnel.

A souligner que lors de son adresse à l’intention des nouveaux mandataires, Julien Paluku, qui pilote le ministère de tutelle, a longuement évoqué l’importance de ramener le FPI à l’objectif de sa création, qui est de promouvoir l’industrie locale en RDC. Il est question, a ajouté le ministre, d’identifier notamment des projets à impact visible dans la communauté. Pour le numéro un du secteur industriel congolais, les fonds du FPI doivent être injectés dans l’économie congolaise afin que cette institution puisse jouer un rôle majeur dans la réindustrialisation du pays.

Le 3 septembre dernier, le Président de la République Félix Tshisekedi a nommé par ordonnance, une nouvelle équipe de direction du Fonds de Promotion de l’Industrie. La période d’intérim à la tête cette institution aura duré en tout, près de 14 mois.

KMC, Kinshasa

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =


error: Content is protected !!