Sécurité

Reprise des combats FARDC-M23/Rwanda à Rusthuru : L’armée régulière enregistre des victoires et progresse vers Bunagana

Congo Rassure Share

Reprise des combats FARDC-M23/Rwanda à Rusthuru : L’armée régulière enregistre des victoires et progresse vers Bunagana


Mardi 14 juin 2022, les combats ont repris entre les forces gouvernementales congolaises et les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda dans le territoire de Rusthuru, rapportent des sources sécuritaires.

Reprise des combats FARDC-M23/Rwanda à Rusthuru : L'armée régulière enregistre des victoires et progresse vers Bunagana

Selon ces sources, l’armée congolaise, qui reste déterminée à reprendre le contrôle des zones occupées par l’ennemi, vient de déloger les rebelles de la zone dite Premidis, entre Tchengerero et Bunagana.

Par ailleurs, CONGORASSURE.CD apprend des sources militaires que l’armée loyaliste se rapproche de plus en plus de la cité stratégique de Bunagana, tombée hier aux mains de l’ennemi. Pour l’instant, des tirs nourris sont entendus dans la zone, provoquant la panique au sein de la population locale, que le colonel Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole de ces opérations appelle au calme.

Selon l’officier de l’armée congolaise, depuis le début de l’après-midi du mardi 14 juin, les FARDC ont repoussé les différents assauts de l’armée rwandaise sur ses positions. « C’est notamment à Chengerero et a Chanzu. A l’heure actuelle , les FARDC sont à la porte de Bunagana », révèle le colonel Ndjike, réagissant à partir de la zone des opérations. « Que la population reste calme car les Rwandais et leurs différents alliés sont en fuite », insiste en outre le porte-parole du secteur opérationnel Nord-Kivu Sukola 2.

Notons que les FARDC marchent sur Bungana après que des sources locales ont rapporté qu’aux premières heures de mardi, les rebelles et leurs alliés qui tentent d’établir leur administration, ont tenu un meeting dans la cité. Selon elles, le porte-parole du mouvement rebelle a tenté, en vain, de rassurer la population, l’appelant à vaquer librement à ses occupations.

Par la Rédaction
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
32 ⁄ 8 =


error: Content is protected !!