Actualité

Résurgence du M23 au Nord-Kivu : Félix Tshisekedi confirme le soutien du Rwanda au M23 pour « agresser la RDC »

Congo Rassure Share

Résurgence du M23 au Nord-Kivu : Félix Tshisekedi confirme le soutien du Rwanda au M23 pour « agresser la RDC »


Depuis dimanche 5 juin, le président de la RD Congo a enfin désigné le Rwanda dans la résurgence du M23 au Nord-Kivu. S’il était accusé de rester silencieux sur la question, c’est dans la ville d’Oyo où il a été  en séjour de travail que Félix Tshisekedi s’est enfin exprimé sur la tension entre la RDC et le Rwanda. Pour le président congolais, il est temps que ce voisin qui clairement soutient le M23 comprenne que le Congo-Kinshasa n’est pas un pays faible.

Résurgence du M23 au Nord-Kivu : Félix Tshisekedi confirme le soutien du Rwanda au M23 pour "agresser la RDC"

Le président Félix Tshisekedi s’est rendu dans la ville d’Oyo au Congo-Brazzaville le week-end dernier pour rencontrer son homologue Denis Sassou Nguesso. Objectif : Discuter de plusieurs sujets, notamment le soutien du Rwanda au M23 dans l’est de la RDC.

Ainsi, lors d’un point de presse tenu dimanche sur place, conjointement avec son homologue Dennis Sassou Nguesso, Félix Tshisekedi est allé droit au but et sans mâcher ses mots, s’est exprimé sur la détérioration des relations entre Kinshasa et Kigali, mettant en garde quiconque tenterait de profiter de la bonne foi des Congolais et de leurs dirigeants.

À en croire le chef de l’Etat de la RDC, le soutien du Rwanda au groupe rebelle M23 rend plus délicate la recherche de la paix entre les deux pays, alors que depuis son accession au pouvoir, il a toujours voulu envoyer un message très clair à tous les pays frères et voisins, un message de paix et de solidarité afin que ces pays puissent s’unir pour faire face aux difficultés du moment plutôt que de vivre dans les tensions. “J’ai toujours soutenu que nous devions construire des ponts plutôt que des murs”, a déclaré Félix Tshisekedi.

“Malheureusement, aujourd’hui, nous sommes là où nous sommes. Je suis le premier touché, comme je l’ai dit, et j’espère que la situation ne restera pas à ce stade”, a poursuivi Félix Tshisekedi, soulignant que “le fait de vouloir la paix, la fraternité, la solidarité n’est pas une faiblesse. Cela, on doit le savoir”.

D’après lui, la RDC qu’il dirige et celle qu’il veut voir est un pays où règnent la paix, la sécurité et l’hospitalité car “c’est un pays qu’il l’a toujours été”. Félix Tshisekedi prévient que cela ne doit pas être une occasion pour les voisins de venir provoquer la RDC.

“Donc, j’espère que le Rwanda a retenu cette leçon parce qu’aujourd’hui c’est clair, il n’y a pas de doute, le Rwanda a soutenu le M23 pour venir agresser la RDC. J’en veux pour preuve le simple fait qu’en 2013, le même M23 avait été totalement défait et leur arsenal avait été confisqué. Si aujourd’hui ils ont repris du poil de la bête ça veut dire qu’ils sont partis de quelque part”, a confié le Président Tshisekedi à la presse.

Pour sa part, le président Dénis Sassou Nguesso est confiant dans la résolution de la crise entre les deux pays.  Il affirme qu’il est nécessaire d’amener les dirigeants des deux pays à privilégier le dialogue.  « Je pense que nous allons rapidement surmonter ces difficultés et ramener la paix par le dialogue », a-t-il déclaré.

KMC, Kinshasa
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 + 7 =


error: Content is protected !!