Actualité

Résurgence du M23 : La société civile de Bukavu dénonce l’implication des pays voisins et encourage le gouvernement à riposter par des mesures idoines

Congo Rassure Share

Résurgence du M23 : La société civile de Bukavu dénonce l’implication des pays voisins et encourage le gouvernement à riposter par des mesures idoines


Dans une déclaration officielle rendue publique le Jeudi 26 Mai 2022, la société civile bureau urbain de Bukavu dit suivre de très près la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans la province voisine du Nord-Kivu.

Dans ce document d’une page, les forces vives du Sud-Kivu déplorent la reprise des affrontements entre les forces armées de la RDC et les rebelles du M23 qui, selon cette structure citoyenne, seraient en connivence avec certains pays voisins de la RDC.

Pour la société civile de Bukavu, cette reprise des violences dans la province du Nord-Kivu est un plan machiavélique qui a pour principaux objectifs de saboter les initiatives de pacification de la partie Est du pays.

Tout en condamnant l’implication des pays voisins, pointant particulièrement le Rwanda qui, à en croire les propos émis par la société civile de Bukavu, prêterait main forte aux rebelles pour attaquer les positions des militaires FARDC, les forces vives de Bukavu mettent en garde tout congolais qui soutiendrait de près ou de loin les rebelles M23.

Considérant la gravité de la situation, la société civile de Bukavu appelle le gouvernement central à tirer toutes les conséquences possibles de l’implication du Rwanda dans la déstabilisation de l’Est du pays et à riposter par des mesures idoines.

« La société civile de Bukavu reste convaincue que le seul moyen de mettre en déroute ces prédateurs est de les affronter, et désormais par des moyens militaires conséquents », peut on lire dans cette déclaration.

Toutefois, la population est appelée à être deux fois plus vigilante et à privilégier les technologies de surveillance à base communautaire. Également, le gouvernement provincial est chargé de demeurer à la défensive tout en renforçant la sécurité dans certains coins stratégiques tels que la ligne maritime, indique la société civile bureau urbain de Bukavu.

Depuis la reprise des combats entre les rebelles du M23 et les forces armées de la RDC, on note déjà plusieurs milliers des personnes déplacées fuyant les combats en cours dans le territoire de Rutshuru et Nyiragongo au Nord-Kivu.

Cependant, à en croire les sources militaires, l’armée loyaliste a pris le dessus face aux rebelles du M23, infligeant des pertes énormes à l’ennemi. Plusieurs Villages sont également passés sous le contrôle de l’armée.

Nicole Lufungi

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 + 4 =


error: Content is protected !!