Sécurité

Soutien du Rwanda au M23 : la RDC prend une série de décisions dont la suspension des vols de RwandAir

Congo Rassure Share

Soutien du Rwanda au M23 : la RDC prend une série de décisions dont la suspension des vols de RwandAir


Vendredi soir, les autorités de la République démocratique du Congo ont confirmé une nouvelle fois le soutien du Rwanda au groupe rebelle du 23 mars, annonçant qu’une série de décisions venaient d’être prises.

Soutien du Rwanda au M23 : la RDC prend une série de décisions dont la suspension des vols de RwandAir

Les nouvelles résolutions ont été prises à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la défense, élargie aux présidents de deux chambres du parlement, au représentant du pouvoir judiciaire et au responsable des services de sécurité. Cette rencontre cruciale a été présidée par le président de la République et Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi.

Ainsi, le Conseil Supérieur de la Défense qui a décidé de classer désormais le groupe rebelle du M23 dans la liste des “Mouvements Terroristes” qui sèment la terreur en RDC, a indiqué que les représentants de cette rébellion sont également exclu sur le champ du processus de Nairobi.

À l’occasion, un avertissement sévère a été adressé aux autorités de Kigali, que les autorités congolaises sont convaincues continuent de soutenir le groupe désormais terroriste, en lui fournissant de l’appui dans plusieurs domaines, notamment logistique avec des équipements militaires.

En outre, une autre grande décision, cette fois du côté économique, prise par Le Conseil Supérieur de la Défense est la suspension immédiate des vols de la compagnie rwandaise Fly RwandAir à destination de la République démocratique du Congo.

Il est à noter que la haute instance sécuritaire congolaise a également décidé de la convocation de Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda accrédité en République Démocratique du Congo afin de lui signifier la totale désapprobation du gouvernement congolais.

Cette convocation fait suite à l’évolution récente de la situation sur le terrain avec des représailles de ce pays voisin. En effet, à en croire le Conseil Supérieur de la Défense, “Alors que le gouvernement congolais attendait le rapport du mécanisme conjoint de vérification qui a été activé par le Rwanda, la surprise a été de voir qu’il a exercé des représailles comme il l’avait annoncé. Le soutien manifeste à cette force négative en est la preuve.”

KMC, Kinshasa
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 14 =


error: Content is protected !!