Actualité

Spoliation des maisons de l’Etat : Un cadre de l’Urbanisme et habitat arrêté et entendu au parquet

Congo Rassure Share

Spoliation des maisons de l’Etat : Un cadre de l’Urbanisme et habitat arrêté et entendu au parquet


C’est un phénomène courant dans la capitale congolaise, Kinshasa, la spoliation des maisons appartenant à l’Etat. Parmi les membres des différents réseaux de cette sorte de « mafia » décriée depuis plusieurs années, figurent malheureusement certains agents des services fonciers.
Spoliation des maisons de l’Etat : Un cadre de l’Urbanisme et habitat arrêté et entendu au parquet
Spoliation des maisons de l’Etat : Un cadre de l’Urbanisme et habitat arrêté et entendu au parquet

La spoliation des maisons de l’Etat en République Démocratique du Congo, plus particulièrement dans la capitale Kinshasa est une affaire sale, mais juteuse. Les autorités ont cette fois, décidé de mettre un terme à ce phénomène une fois pour toutes. Pour ce faire, l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC) a pris sur elle de sévir et d’amener devant la justice, si nécessaire, tout celui qui est d’une manière ou d’une autre trempé dans les dossiers de spoliation des maisons de l’Etat.

C’est dans ce cadre que le secrétaire général de l’Urbanisme et habitat, Adolphe Mabulena, a été arrêté et entendu au Parquet près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe dans l’après-midi de lundi. Selon plusieurs sources judiciaires, il est accusé de « corruption, spoliation des maisons de l’Etat et abstention coupable ».

Par ailleurs, bien que d’autres détails concernant cette affaire n’aient pas encore été révélés au public, il convient de noter que l’APLC a ouvert une série d’enquêtes après avoir été alertée sur la spoliation des biens de l’Etat par certains hauts fonctionnaires. Selon certaines accusations, ces fonctionnaires auraient bénéficié de la complicité du secrétaire général de l’Urbanisme et habitat, monsieur A. Mabulena.

Pour rappel, au cours d’une conférence de presse tenue en juillet dernier, L’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption avait annoncé la mise en place des nouvelles stratégies pour la lutte contre toutes formes de corruption sur l’ensemble du territoire national

La Rédaction

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 + 25 =


error: Content is protected !!