Justice

Sud-Kivu : Assassinat du défenseur judiciaire Haramba Rutabesha Rodrigue, le major Katembo condamné à perpétuité

Congo Rassure Share


Sud-Kivu : Assassinat du défenseur judiciaire Haramba Rutabesha Rodrigue, le major Katembo condamné à perpétuité


Par Enoch DavidCongoRassure

Le major Katembo Sivinaviro Jean Pierre vient d’être condamné à perpétuité. Il est renvoyé des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et va devoir payer des dommages et intérêts à hauteur d’un million de dollars américains, aux parties Civiles.

La cour militaire du Sud-Kivu siégeant en chambre foraine, à Uvira, en matière répressive en procédure de flagrance, a rendu son arrêt dans la petite soirée du samedi 15 mai 2021, à l’esplanade du Tribunal Militaire de garnison d’Uvira.

Le procès s’est étalé sur deux jours successifs. Et c’est devant une foule immense que la cour Militaire du sud-Kivu a rendu son arrêt dans l’affaire opposant le Ministère public contre l’officier supérieur Jean Pierre Katembo, pour «assassinat du défenseur judiciaire près le tribunal de grande instance d’uvira, Me  Rodrigue Haramba », assassiné au poste de la police à Mulongwe dans la nuit 12 au 13 mai dernier.

Outre  l’assassinat du défenseur judiciaire, le prévenu Katembo a été aussi reconnu coupable de violations des consignes et des dissipations des munitions. L’État Congolais quant à lui, a été reconnu civilement responsable  par défaut. Un arrêt qui satisfait la partie civile et le ministère public.

La Défense du prévenu a demandé, mais sans succès, à la cour de réserver des circonstances atténuantes au prévenu pour ses loyaux services au sein de FARDC et pour sa bonne foi de Coopérer avec la justice.

De son côté Me Assumani Kangeta Jean de Dieu, avocat près du barreau du Sud-Kivu, n’a pas caché sa satisfaction et invite la population d’uvira à « avoir foi à la justice qui a répondu à la majorité de ses désidératas. » Reconnu pour sa lucidité et son expérience, il a par ailleurs indiqué avoir ouvert une action en justice contre le nommé Muzuri Kyanga qu’il présume comme complice dans l’assassinat du Maître Rodrigue H.

Les  parties civiles ont insisté lors de leurs plaidoiries pour que Muzuri K soit pris comme complice dans ce procès, en lieu et place de simple témoin. Le présumé complice l’a échappé pour cette fois mais il attend son procès et reste aux arrêts à l’auditorat Militaire d’uvira.

Le public, en grande majorité, s’est dit satisfait de cet arrêt de la cour du sud-Kivu qui vient calmer les esprits des uvirois révoltés après l’assassinat de ce défenseur judiciaire.

Pour rappel, ce procès est  intervenu sur demande du Gouverneur de province du Sud kivu Théo NGWABIDJE KASI et du Maire d’Uvira, KIZA MUHATO, avec l’appui de la Monusco.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 − 5 =


error: Content is protected !!