ActualitéPolitique

Sud-Kivu: En deux ans, le gouverneur Théo Ngwabidje réhabilite plusieurs infrastructures routières

Congo Rassure Share
Par Chance P. 
Dès la prise de ses fonctions à la tête du Sud Kivu, le Gouverneur Théo Kasi Ngwabidje s’était fixé l’objectif de développer sa province en gouvernant « autrement » et par le travail. Cela devrait passer aussi par la réhabilitation des infrastructures routières.

En date du lundi 12 Avril 2021, l’Autorité provinciale du Sud-kivu Théo Ngwabidje Kasi s’est soumis à un exercice démocratique, celui de rendre compte à ses administrés au cours d’une conférence de Presse tenue à sa résidence officielle de Nyofu. Le gouverneur du Sud-Kivu a présenté ses réalisations durant deux ans aux commandes de la Province.

Malgré les difficultés d’ordre économiques dues à l’avènement de la pandémie de la covid-19 et la non rétrocession ainsi qu’un climat politique instable, le Gouverneur dit s’être mis au travail pour répondre aux besoins de ses administrés avec les maigres moyens dont dispose la province.

Dans le secteur d’infrastructures, Théo Kasi, sur Fonds propres du Gouvernement provincial, avait lancé les travaux routiers de 3,5km à Nguba, tronçon place mulamba frontière Ruzizi un (1) pour soulager plus de 100 milles habitants. Une route oubliée pendant des années et sur laquelle aucun véhicule ne pouvait rouler à cause de son état délabré. Dans deux mois l’ouvrage sera remis aux usagers de cette route qui est l’une des portes d’entrée et sortie entre le Rwanda et la Rdcongo. Mais en attendant, sur la partie déjà asphaltée, les véhicules et motos y rivalisent de vitesses.

Au même moment, l’Autorité provinciale Théo Ngwabidje Kasi avait relancé les travaux sur la RN 29B, tronçon frontière Ruzizi 2 – major Vangu, grâce à un partenariat public-privé. La population d’Irambo s’est vue dotée d’une route moderne et les pourparlers continuent entre le gouvernement provincial et la Banque Mondiale pour atteindre les cimetières de la Ruzizi où les travaux de cantonage manuel s’y effectuent actuellement, en attendant l’issue desdits pourparlers.

La RN2 tronçon lycée Wima où le trafic était coupé à cause de l’érosion, a été stabilisée avec un dalot et des travaux de lutte anti erosives grâce à l’implication du Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi et du Gouvernement Central. Le gouverneur s’était à Mwenga pour lancer les travaux de suppression des bourbiers qui rendaient impossible le trafic sur cette route nationale où d’autres travaux sont prévus dans le cadre d’un partenariat public-privé sur le tronçon Bukavu- Tubimbi- Mwenga pour atteindre kamituga.

Les travaux sur la RN5 à Panzi qui étaient déjà arrêtés se sont poursuivis de l’UEA jusqu’à Nyantende, objectif : atteindre Kamanyola en passant par les escarpements de Ngomo sans oublier les 7km sur les 20 dont la ville de Bukavu venait de bénéficier dans le cadre du Projet des 100 jours du Chef de l’Etat.

Sur cette même route nationale numéro 5, à Uvira, où il y a eu construction du pont Kawizi et la réhabilitation de celui de Mulongwe. A Luhanga aussi, suite à la montée des eaux du lac Tanganyika qui ont emporté une bonne partie de la route, le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi y a lancé des travaux de déviation en collaboration avec le comité des transporteurs en attendant l’appui du Gouvernement Central pour des solutions durables.

Soucieux de doter la province des infrastructures routières modernes tel que souhaité par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Chef de l’Exécutif provincial du Sud-kivu a récemment signé un contrat de réhabilitation routière au Sud-kivu avec la société sino-congolaise Jin Jian. Ce contrat vise à réhabiliter les routes dans les territoires de Shabunda, Walungu ,Idjwi et la ville de Bukavu. Et sur ce point, les études topographiques ont déjà démarré. En attendant d’autres travaux qui seront bientôt lancés à bukavu grâce au plaidoyer de l’Autorité provinciale avec l’appui du projet urbain de développement (PDU).

La population du Sud-kivu satisfaite de ces avancées, remercie l’exécutif provincial et lui souhaite un fructueux mandat pour le développement de la province.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 × 30 =


error: Content is protected !!