ActualitéSécurité

Sud-Kivu : Voici pourquoi la ville de Baraka s’est endormie hier avec des détonations d’armes

Congo Rassure Share

Sud-Kivu : Voici pourquoi la ville de Baraka s’est endormie hier avec des détonations d’armes


Par Enoch David –CongoRassure 

Dans la nuit du lundi 14 juin, des détonations d’armes ont été entendues dans la ville de Baraka, en province du Sud-Kivu. Plusieurs habitants de la place ont passé nuit la peur au ventre, ignorant ce qui s’est réellement passé. Ce mardi 15 juin, les sources militaires renseignent qu’il y a eu un échange des tirs entre les Forces armées de la République Démocratique  du Congo et un homme qui opérait durant les heures vespérales.

Les forces loyalistes ont réussi à neutraliser cet homme, qui était un grand voleur, avec son arme, rapportent ces mêmes sources, en expliquant ce qui s’est réellement passé.

Ce matin, le corps de ce voleur a été exposé à l’état-major de l’armée en ville de Baraka au Sud-Kivu avec à ses côtés son arme de type AK47 ainsi qu’une machette, outils qu’il utilisait visiblement lors de ses petites virées nocturnes.

Selon les premières informations reçues par la Rédaction de CongoRassure, ce voleur armé qui voulait opérer dans une boutique vers les installations de la société Canadienne « Banro » , a été surpris et arrêté net par les militaires en patrouille alors qu’il était sur le point de commettre son  forfait.

Pour calmer la population de Baraka, le Commandant de la ville a indiqué que tout était sous contrôle des FARDC et qu’il n’y avait rien à craindre. « L’armée appelle la population au calme car la situation est sous contrôle. Il y a eu échange des tirs entre nous et un voleur à main armée, nous avons réussi à le neutraliser, et remettre la situation dans l’ordre », a expliqué , le colonel David.

Pour sa part, l’hôtel de ville félicite le professionnalisme exhibé par l’armée qui est intervenue au moment opportun.

« Nous rendons hommage aux FARDC pour ce travail de titan, et nous demandons à la population de continuer à collaborer avec l’armée et de dénoncer devant les autorités urbaines les hommes suspects qui sont dans notre ville » a réagi à ce sujet madame ÉMÉRITE TABISHA, maire adjoint de la ville de Baraka.

Pour rappel, la situation sécuritaire dans la ville de Baraka reste volatile pour plusieurs raisons. L’une d’elles, est le manque de confiance observé entre les autorités politico-administratives et militaires de la ville d’un côté et la population locale de l’autre côté. Une situation qui complique d’avantage la traque des malfaiteurs qui se cachent parmi les habitants.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
28 − 22 =


error: Content is protected !!