Sécurité

Tensions entre la RDC et le Rwanda : L’Angolais João Lourenço souhaite un règlement pacifique du différend entre Kinshasa et Kigali

Congo Rassure Share

Tensions entre la RDC et le Rwanda : L’Angolais João Lourenço souhaite un règlement pacifique du différend entre Kinshasa et Kigali


Mardi, le chef de l’Etat  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a effectué une visite officielle en Angola, a indiqué la présidence congolaise.

Tensions entre la RDC et le Rwanda : L'Angolais João Lourenço souhaite un règlement pacifique du différend entre Kinshasa et Kigali

La même source a précisé que le président de la République démocratique du Congo, qui fait face à la résurgence du mouvement du 23 mars (M23), a été reçu par son homologue, le président João Lourenço, au Palais présidentiel de Luanda.

Les deux chefs d’Etat ont eu un entretien de plus de deux heures, a également indiqué la présidence congolaise, révélant que Tshisekedi et Lourenço ont discuté de la situation dans l’est de la RDC dans le cadre d’une médiation menée par le président angolais, président en exercice de la CIRGL, pour un règlement pacifique du différend entre Kinshasa et Kigali.

Il a également été annoncé que le président angolais aura une rencontre avec le président rwandais Paul Kagame. Cette médiation fait suite aux conversations téléphoniques du Président de l’Union africaine, le Sénégalais Macky Sall avec respectivement, le Président Tshisekedi, le dimanche 29/05 et le Président Kagame, le lundi 30/05.

Outre cela, afin de réduire la tension entre la RDC et le Rwanda,  les services du président angolais ont fait savoir que le président Felix Tshisekedi a, à la demandé de João Lourenço, accepté la libération de deux soldats rwandais que l’armée congolaise avait annoncé avoir capturé sur le territoire de la RDC après l’attaque du camp stratégique de Rumangabo.

Il convient de noter que l’approche de la CIRGL et de l’UA consistant à privilégier les négociations n’est pas bien accueillie dans l’opinion congolaise comme dans plusieurs organisations régionales et internationales. De nombreux Congolais estiment que toute approche visant à maintenir des négociations non sincères ne ferait qu’exacerber la colère populaire en RDC, ce qui pourrait coûter cher au pouvoir en place.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 + 24 =


error: Content is protected !!